Mise en place d'un gouvernant parallèle : Quelle mouche a piqué Idy ?

Tout au début de ce mois, alors que les résultats provisoires donnaient Macky Sall vainqueur de la Présidentielle du 24 février 2019, Idrissa Seck s'est rendu Touba où il était reçu par le khalife général de la communauté mouride. Suite aux propos du Khalife qui qualifie sa démarche de «grande victoire», il avait écarté toute action allant compromettre la paix intérieure et ne comptait pas également déposer un recours. Mais, une dizaine de jours après, quelle mouche a piqué Idrssa Seck. Avec les Forces démocratiques du Sénégal (Fds), affiliées sa coalition, il compte mettre en place un gouvernement parallèle pour défier le président réélu.

Un discours d'apaisement?

Idrissa Seck avait déclaré la face du monde, aussitôt après la proclamation provisoire des résultats de la présidentielle lui plaçant deuxième derrière Macky Sall que : «nous rejetons le résultat donné par la commission de recensement des votes. Nous ne déposerons aucun recours au conseil constitutionnel».

Ce qui lui a valu des félicitations du Khalife Général des mourides : «vous avez réussi apaiser le climat social au moment où d'aucuns craignaient que notre pays tombe dans une escalade de la violence. Et ça c'est bien une grande victoire. Ceci témoigne que vous avez prêté une attention particulière mes recommandations avant cette élection présidentielle. Grâce la bonté divine, vous avez réussi tout cela».

Virage 190°, qu'est-il arrivé Idrissa Seck?

Une dizaine de jours après sa déclaration de paix, Idrissa Seck renie sa parole tenue devant le Khalife. Mercredi dernier, les Forces démocratiques du Sénégal (Fds), affiliées la coalition Idy 2019, proposent l'opposition de former un gouvernement parallèle pour défier le gouvernement qui sera mis en place. Ce gouvernement parallèle en croire ses acteurs sera formé dès le 2 Avril, jour où le Président Macky Sall prêtera serment. Ainsi, l'on est en droite ligne de s'interroger, quelle mouche -t-elle piqué le Président de la coalition «Idy 2019» ?
senegal7

→ Lire l'article au complet sur Senegal7



Nous vous recommandons