Mondial de rugby: la France battue d'un point par le Pays de Galles

Mondial de rugby: la France battue d'un point par le Pays de Galles

Seneweb Le 2019-10-20  Source
Ce dimanche 20 octobre, l'équipe de France de rugby, réduite à 14 joueurs pendant 30 minutes, a craqué face au Pays de Galles en quart de finale de la Coupe du monde, à Oita au Japon. Les Bleus menaient jusqu'à la 74e minute avant l'essai gallois de la victoire confirmé après visionnage de la vidéo. Score final: 20 à 19 pour les hommes de Warren Gatland.

C'est cruel. Le XV de France, qui n'avait remporté qu'un match sur ses huit derniers face aux Gallois, n'a nourri aucun complexe dans ce quart de finale. Grâce à une entame de match tonitruante, les Bleus ont fait la course en tête presque toute la partie. Mais l'exclusion de Sébastien Vahaamahina dès l'entame de la seconde période, a redonné de l'allant au Pays de Galles qui a arraché la victoire et la qualification pour les demi-finales du Mondial en toute fin de match.

Les Bleus démarrent fort

Les percées de Damian Penaud et Gaël Fickou ont sonné l'alerte. Les Bleus ont d'entrée mis une grosse pression dans le camp des Gallois avant d'être récompensés sur un essai de Sébastien Vahaamahina (5e) : le deuxième ligne prend le ballon à la sortie d'un ruck près de la ligne et lance l'équipe de France (0-5).

Les hommes de Jacques Brunel, libérés, se montrent entreprenants et enfoncent le clou grâce à Charles Ollivon après une percée de Virimi Vakatawa qui trouve à l'intérieur Romain Ntamack. Antoine Dupont hérite ensuite du ballon et sert le troisième ligne qui aplatit (0-12 à la 8e minute).


Les Français, appliqués défensivement, empêchent les joueurs du Pays de Galles de développer leur jeu mais sont punis en contre après une perte de balle au contact de Guilhem Guirado, au milieu du terrain. Le troisième ligne Aaron Wainwright en profite et file seul sous les poteaux (13e). 7-12 puis 10-12 après la pénalité de Dan Biggar, les Gallois s'accrochent mais perdent pendant 10 minutes Ross Moriarty, exclu temporairement pour un plaquage haut sur Gaël Fickou à la demi-heure de jeu. Les Bleus en profitent et prennent alors neuf points d'avance grâce à Virimi Vakatawa, l'un des hommes de cette rencontre, servi par Damian Penaud (10-19 à la 31e minute).

L'équipe de France mène logiquement à la pause mais aurait pu avoir cinq points d'avance si Romain Ntamack n'avait pas trouvé le poteau sur la première transformation du match et sur une pénalité en fin de première période. Des points qui vont s'avérer précieux.

Sébastien Vahaamahina laisse ses coéquipiers à 14

C'est le tournant du match. Sébastien Vahaamahina, décisif en début de rencontre, perd ses nerfs à l'entame de la seconde période en mettant un coup de coude dans la tête d'Aaron Wainwright (49e). Après visionnage de la vidéo, le deuxième ligne est exclu et doit laisser ses partenaires à 14 pendant 30 minutes. Une pénalité plus tard (54e), le XV du poireau revient à hauteur d'essai (13-19) mais butte sur une défense française héroïque jusqu'à six minutes du terme.

À bout de souffle, les Bleus craquent finalement sur un essai de Ross Moriarty qui se rattrape de la meilleure des manières après son carton jaune : le troisième ligne profite du ballon arraché de Tomos Williams sur une mêlée française à cinq mètres (74e). Après visionnage de la vidéo, l'arbitre confirme l'essai transformé par Dan Biggar. 20-19, pour la première fois du match, le Pays de Galles passe devant et file en demi-finale pour la troisième fois de son histoire. Les Gallois affronteront le vainqueur de Japon-Afrique du Sud, le 27 octobre.

Les Bleus, eux, quittent la compétition après avoir fait jeu égal avec le vainqueur du dernier tournoi des Six Nations. Un final frustrant.

Nous vous recommandons

Actualité

Sonia - Game Over - Clip Officiel

Leral

Actualité

30 migrants arrêtés à Soumbédioune : Leur sort bientôt connu

Senegal7