Mort de Georges Floyd : la justice durcit les charges contre les policiers impliqués

Mort de Georges Floyd : la justice durcit les charges contre les policiers impliqués

Seneweb Le 2020-06-03  Source
Le procureur général du Minnesota a décidé de durcir les charges contre le policier à l'origine de la mort de George Floyd aux Etats-Unis, en l'inculpant de meurtre au second degré, contre au troisième degré auparavant, selon une annonce de la sénatrice démocrate du Minnesota Amy Klobuchar, mercredi.


Le procureur général du Minnesota a décidé de durcir les charges contre le policier présumé être à l'origine de la mort par asphyxie de George Floyd, aux Etats-Unis, en l'inculpant de meurtre au second degré, l'équivalent d'un homicide volontaire sans préméditation, a annoncé, mercredi 3 juin, la sénatrice démocrate du Minnesota Amy Klobuchar.

Trois autres policiers vont également être poursuivis pour complicité, a ajouté la sénatrice.

Derek Chauvin, policier blanc âgé de 44 ans, qui a maintenu son genou contre la nuque de George Floyd - un homme noir de 46 ans -, a été limogé de la police, puis arrêté et inculpé vendredi dernier de meurtre au troisième degré, qui correspond à un homicide involontaire en droit français.

Les trois autres policiers impliqués dans l'arrestation de Floyd n'ont pas été inculpés jusqu'à présent. Le meurtre au second degré est passible d'une peine de quarante ans de prison, alors que le meurtre au troisième degré est passible de vingt-cinq années d'emprisonnement.

"C'est un pas important sur la voie de la justice"


La famille de la victime, décédée le 25 mai, s'est félicitée de l'aggravation de ces poursuites, dans un communiqué transmis par son avocat, Ben Crump. "C'est un pas important sur la voie de la justice", a-t-elle commenté, neuf jours après la bavure enregistrée sur une vidéo qui a choqué la société américaine et jusqu'au-delà des frontières du pays.

"Nous sommes reconnaissants de ce développement important avant que ne soit inhumé le corps de George Floyd", a ajouté la famille, en référence aux obsèques de la victime prévues la semaine prochaine.

La mort de George Floyd, le 25 mai dernier, a déclenché une vaste vague de contestation aux Etats-Unis. Plus d'une centaine de villes américaines sont concernées par les manifestations de colère dans les cinquante Etats, avec des milliers d'arrestations et plusieurs morts.

Nous vous recommandons