Moussa Baldé (maer) président du Conseil départemental de Kolda : « Il suffit de circuler dans tout le département pour voir les réalisations du Conseil ... »

Moussa Baldé (maer) président du Conseil départemental de Kolda : « Il suffit de circuler dans tout le département pour voir les réalisations du Conseil ... »

Dakaractu Le 2020-09-28  Source
La session d'orientation budgétaire du Conseil départemental de Kolda a été ouverte ce lundi 28 septembre par son président Moussa Baldé (Maer). Il s'agit au cours de cette séance de faire le bilan de l'exercice précédent puis de proposer un autre budget en commission technique. Mais cette occasion a été saisie par le président du conseil départemental pour apporter son soutien aux sinistrés des inondations hauteur de quinze tonnes de riz.

À en croire Moussa Baldé, « nous procédons l'ouverture de la session d'orientation budgétaire qui va nous prendre un mois. Durant cette session, on fait d'abord le bilan de l'exercice précèdent devant nos conseillers qui nous avaient mandatés. Et après cela, on donne des orientations aux techniciens qui sont dans les commissions pour nous proposer un programme de budget que nous essayerons de valider dans un mois ou un peu plus au niveau du conseil. Cette année on l'a fait plus tôt pour respecter certains critères que nous impose par exemple l'arrivée de projets comme le Pacasen. »

Revenant sur le bilan, il précise en ces termes : « il suffit de circuler dans tout le département pour voir les réalisations du Conseil départemental. D'ailleurs, le musée sera bientôt prêt et inauguré d'ici peu. On avait dit de mettre l'accent sur l'éducation. Ainsi, nous avons construit une trentaine d'édifices. Il y'avait des collèges qui n'avaient pas d'identité voire une seule salle construite avant l'appui de l'Etat. Depuis trois ans, le Conseil appuie aussi les femmes pour réduire leur pénibilité dans le travail avec une vingtaine de moulins. Le sport n'a pas été en reste aussi. Tout ceci nous fonde croire que nous avons un bilan positif, défendable apprécié par le conseil. C'est pourquoi, globalement les conseillers nous ont demandé de continuer sur la même lancée pour le budget venir. C'est pourquoi, nous avons travaillé aussi avec équité en faisant de sorte que nos activités soient visibles dans l'ensemble du département. »

Selon lui, le Sénégal a eu un hivernage exceptionnel qui va probablement lui permettre d'éviter une récession et ceci est une bénédiction. Mais ces pluies ont également eu des conséquences comme les inondations sur les populations.

Ainsi, avancera-t-il, « pour montrer ma solidarité aux impactés des inondations, j'ai décidé de donner quinze tonnes de riz. Et cet appui va leur permettre de ne pas avoir penser la nourriture pour pouvoir s'occuper des réparations de leurs maisons... »

Nous vous recommandons