Moustapha Diakhaté, l'éternel frondeur

Décrit par certains observateurs comme un «éternel frondeur», Moustapha Diakhaté a toujours assumé ses positions tranchées, sa liberté de ton et ses critiques envers l'autorité. Et cela ne date pas d'aujourd'hui. A l'Alliance pour la République (APR), il n'est pas d'accord avec la ligne politique développée par le Chef de l'Etat, Macky Sall, qu'il a aidé arriver au pouvoir. Ce qui lui a valu une exclusion décidée ce mardi par le Conseil de discipline.

Moustapha Diakhaté veut lancer un mouvement ou courant politique dénommé Maanko Taxawu sunu Apr/Initiative, pour la refondation de l'Alliance pour la République. Une autre fronde et pas des moindres qu'il faut ajouter sur la longue liste de ses nombreuses rebellions qui ont émaillé la carrière politique de Moustapha Diakhaté.

Pour mieux cerner l'homme-contestataire, il faut remonter le temps jusqu' l'époque de l'historien Cheikh Anta Diop, de l'avocat Babacar Niang et du médecin-pédiatre Moustaph Diallo, fondateurs du Rassemblement national démocratique (RND). Il faut aussi passer par le Parti Démocratique Sénégalais (Pds) de Me Abdoulaye Wade pour comprendre le riche parcours de Moustapha Diakhaté. En gros, pour reprendre ses mots, «il existe politiquement avant Macky Sall et l'Apr, comme il ne cesse de le clamer.»

Birame Ndour

Nous vous recommandons