NGOR - DETENTION ET TRAFIC DE COCANE ET DE HASCHISCH : La SU cueille deux individus avec 20 g de cocaïne et 300 g de haschisch

NGOR - DETENTION ET TRAFIC DE COCANE ET DE HASCHISCH : La SU cueille deux individus avec 20 g de cocaïne et 300 g de haschisch

Enqueteplus Le 2020-07-05  Source

Les éléments de la Sureté urbaine du commissariat central de Dakar ont surpris, avant-hier vers les coups de 3 h du matin, Ngor, deux vendeurs d'objets avec 300 g de haschisch et 20 g de cocaïne.

En faisant une patrouille de sécurisation qui entre dans le cadre de la sécurisation des personnes et de leurs biens dans leur secteur de compétence, la nuit du lundi au mardi, les éléments de la Sureté urbaine (Su) du commissariat central de Dakar ne savaient pas qu'ils allaient débusquer de gros lièvres.

En effet, selon nos informations, vers les coups de 3 h du matin, les hommes en tenue ont interpellé d'une façon inopinée, Ngor, un individu l'allure suspecte. Après l'avoir fouillé, ils ont découvert par-devers lui, 100 g de haschich. Auditionné, il a dit s'appeler P. Ndiaye.

Interrogé sur l'origine de la drogue, il a balancé son principal complice et fournisseur qui était quelques jets de l. C'est ainsi qu'A. Ndiaye a été interpellé. Il a été fouillé. Dans ses poches, les policiers ont découvert plus de 200 g de haschich et de la poudre blanche, autrement dit de la cocaïne d'un poids d'environ 20 g d'une valeur marchande de 900 mille F CFA.

Ils ont été acheminés dans les locaux de la SU. Selon nos informations, ils ont déclaré être des vendeurs d'objets d'art et domiciliés Ngor. Devant les hommes du commissaire Bara Sangharé, les susnommés ont soutenu qu'ils profitaient de leurs activités de vendeur d'objets d'art pour écouler de la drogue dure une clientèle de la zone de Ngor-Almadies. Interrogé sur la provenance de toute cette drogue, le présumé cerveau, A. Ndiaye, prétend s'être approvisionné auprès d'un individu de type arabe qui lui a vendu le haschisch et la cocaïne. Sauf que ce dernier reste introuvable, mais il est activement recherché par les limiers de la SU.

Pendant ce temps, les auditions des deux mis-en-cause se poursuivent devant les enquêteurs de la SU, et ils seront présentés au procureur, dans les prochaines heures, au terme de leur période de garde vue. A ce stade de l'enquête, on leur reproche les délits de détention et trafic de cocaïne et de haschisch.

CHEIKH THIAM

Nous vous recommandons

Actualité

FêTE EN PERIODE DE PANDEMIE : Une Tabaski pas comme les autres

Enqueteplus

Actualité

BAMBEY : LA MAIRIE ACCUSEE DE LOTIR UN CIMETIERE

Seneweb