Notice: Trying to get property 'display_name' of non-object in /var/www/vhosts/sen360.sn/news.sen360.sn/wp-content/plugins/wordpress-seo/src/generators/schema/article.php on line 52

Nice : une punaise découverte dans un croissant acheté en boulangerie

Par , publié le .

Actualité

Lundi à  Nice, un homme dont le père avait acheté des croissants en boulangerie a découvert, en dégustant l’un d’eux, que celui-ci renfermait une punaise. Le commerce assure ne pas comprendre comment cet incident a-t-il pu arriver.

Lundi à  Nice, un homme dont le père avait acheté des croissants en boulangerie a découvert, en dégustant l’un d’eux, que celui-ci renfermait une punaise. Le commerce assure ne pas comprendre comment cet incident a-t-il pu arriver.

Cette histoire s’est déroulée lundi à  Nice (Alpes-Maritimes). Elle est racontée par un habitant de 47 ans : «Tous les matins, mon père âgé de 77 ans descend en bas de chez lui dans Nice pour acheter une baguette et deux croissants. Il en mange un le matin et garde le second s’il a une petite faim dans la journée.»

Cité par Nice-Matin, le quadragénaire poursuit son récit : «En fin de journée, je suis passé lui rendre visite. Il n’avait pas mangé la deuxième viennoiserie et me l’a proposée. Lorsque j’ai mordu dedans, j’ai senti une pointe métallique. En recrachant la bouchée, je me suis aperçu qu’il y avait une punaise métallique, comme celles avec lesquelles on accroche des posters au mur !»

Pour le fils du client, les conséquences auraient pu être lourdes : «Si j’avais trouvé un insecte, ma foi ce n’aurait pas été bien grave. Mais là , imaginez si mon père avait mangé le croissant, il aurait pu se blesser : se la planter dans une dent ou l’avaler. C’aurait pu être grave. Lorsque nous sommes retournés dans le commerce, j’ai eu l’impression qu’on ne nous prenait pas vraiment au sérieux, nous n’avons pas eu d’excuses, ni dédommagement, si ce n’est qu’on nous a proposé de nous offrir deux croissants.»

La responsable de la boulangerie, qui a reçu le septuagénaire et son fils le lendemain, semble ne pas avoir d’explication quant à  la manière dont la punaise a pu se retrouver dans la viennoiserie : «Une histoire comme cela ne nous est jamais arrivée, nous sommes très à  cheval sur l’hygiène. Le laboratoire ne sert qu’à  la confection des produits de boulangerie, il n’y a pas de bureau donc en principe pas de stylos ni de punaises dans cette pièce. Par ailleurs, tout est fait maison. La pâte feuilletée des croissants passe dans le laminoir [qui sert à  aplatir la pâte] et les boulangers façonnent les viennoiseries à  la main, ils auraient probablement senti s’il y avait eu une pointe métallique. Quoi qu’il en soit, évidemment, nous allons redoubler de vigilance.»

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)