Niger: hommage du président Issoufou aux soldats morts Inates
Un deuil national de trois jours a commencé ce vendredi au Niger. Et ce matin, les corps des 71 soldats tués lors de l'attaque contre la garnison d'Inates sont arrivés Niamey. Le président Mahamadou Issoufou leur a rendu hommage.
C'est une cérémonie émouvante qui s'est ténue ce vendredi matin sur le tarmac de l'escadrille nationale de Niamey. Les 71 corps, drapés des couleurs nationales, vert, blanc, orange, ont été soigneusement alignés par les sapeurs-pompiers. Au premier rang des corps, celui du commandant de la garnison d'Inates et ses adjoints, tous morts les armes la main.

Pour cette circonstance exceptionnelle de levée des corps, le président Issoufou a tenu leur rendre un hommage mérité. « Sous tes ordres commandant Alhassane Anoutab, tes hommes se sont battus comme des lions. » Et le président Issoufou de continuer : « Je suis venu ici exprimer la situation de grande révolte qui m'anime face un ennemi qui agresse de manière perfide. » « Mon commandant vous et vos hommes ne ressentiront jamais la honte que ressentent les lâches », a ajouté très ému le président Issoufou.

Décorations titre posthume

Devant leurs frères d'armes, leurs parents, amis et connaissances, le grand imam de la mosquée de Niamey a dit une Fatiha, une prière aux morts, pour le repos éternel des âmes des vaillants soldats. Etaient également présents tous les partenaires militaires occidentaux et des diplomates.

Avant leur enterrement au carré des martyrs, dans l'enceinte de l'escadrille nationale, le président Issoufou, chef suprême des armées, a décoré le commandant Anoutab et l'a élevé au grade supérieur de lieutenant-colonel. Il lui a décerné une Croix de Vaillance avec palme titre posthume. Quant aux 70 autres soldats, ils ont tous été élevés au grade supérieur et décorés.

Nous vous recommandons