OFFRE ET CESSION DE DROGUE : Deux trafiquants condamnés 2 ans ferme

Emile Mendy alias "Pape Ndiaye'' ainsi qu'Amdy Ndiaye, deux antiquaires respectivement âgés de 38 et 44 ans, ont comparu devant le tribunal des flagrants délits, pour association de malfaiteurs, offre et cession de drogue.

Les éléments de la police ont reçu une information selon laquelle il y a un trafic de stupéfiants dans le quartier de la Médina. Une enquête ouverte a alors permis de mettre la main sur Emile Mendy. Du haschich a été retrouvé chez lui et il a prétexté rendre service son ami Amdy Ndiaye.

En effet, il a dit aux forces de l'ordre que c'était juste une commission qu'il devait remettre un individu dont il ignore l'identité et qu'il devait le retrouver au coin de la rue, dans ce cadre.

Un transport a été effectué sur le lieu de travail d'Amdy où une grande quantité de haschich y a été retrouvée plus 10 grammes de cocaïne cachés sous une table. Les deux hommes ont été arrêtés et conduits au poste où ils ont partiellement reconnu les faits. Emile avait confessé qu'il pouvait recevoir jusqu' hauteur de 50 mille F CFA, chaque fois qu'il vendait pour Amdy, en sus de ses bénéfices lui. Mais, la barre, hier, il est revenu sur ses déclarations et soutient ne s'être pas mêlé la vente de drogue: ''Il m'avait juste chargé de le remettre un de ses clients. C'est la deuxième fois que je lui rends ce service'', s'est-il défendu.

Par contre, Amdy a reconnu s'être lancé dans la vente de haschich trois semaines avant d'être pris. Et qu'il avait acheté les plaquettes 200 mille F CFA avec une promesse de vente de 250 mille, mais a juré ne s'être jamais investi dans la vente de cocaïne, avant de balancer son fournisseur Tidiane Diop, communément appelé "Tij''. D'ailleurs, son avocat, Me Ousseynou Gaye, a plaidé que ''ce sont des débutants et (qu'ils) méritent une seconde chance. Les vrais trafiquants sont l''. Maitre Gaye a ajouté qu'il était en partie responsable des charges excessives et montées de toutes pièces contre son client, en essayant de dénoncer une injustice: ''Les policiers l'ont racketté de 2 millions 200 et j'avais déposé une plainte pour que l'argent soit versé dans la caisse du Trésor public. Les policiers l'ont très mal pris et mon client a subi des représailles en garde vue. Comme si cela ne suffisait pas, ils le chargent avec 10 grammes de cocaïne. Les circonstances de leur arrestation ont été problématiques'', a-t-il plaidé.

Mais ceci n'a pas convaincu le tribunal, puisqu'ils ont tous les deux été reconnus coupables pour le chef d'offre et de cession de drogue et condamnés une peine de 2 ans ferme.

Fama Tall

Nous vous recommandons

Actualité

Un pont s'effondre 29 jours après son inauguration

Seneweb

Actualité

[Photos]-Le Conseil départemental de Kaolack attaqué

Seneweb