Oise : une brocante évacuée après la découverte d’un obus sur un stand

Par , publié le .

Actualité

Jeudi, une foire aux puces a été évacuée à  Crèvecoeur-le-Grand après la découverte d’un obus qu’un brocanteur vendait sur un stand.

Elle s’annonçait comme un joyeux rendez-vous, la foire aux puces qui s’était ouverte jeudi à  Crèvecoeur-le-Grand (Oise) a bien failli se révéler toute autre. Durant cette brocante, rapportent nos confrères d’Actu Oise, des douaniers procédaient à  des vérifications sur les stands. Le but ici était de ne pas laisser des contrefaçons être mises en vente. C’est alors que ces douaniers sont tombés sur un obus.

Il a été demandé au brocanteur si l’obus qu’il vendait était neutralisé. Sauf que cette personne a délivré une réponse pleine de doutes. Il était donc possible que l’engin soit toujours en état de fonctionner, et donc d’exploser. En conséquence, une grande partie de la brocante a été évacuée. Autour du stand de l’obus, un cordon de sécurité a été mis en place et les services de déminage prévenus.

Il est rapidement apparu, après intervention des spécialistes, que l’obus ne présentait plus le moindre danger, et la foire aux puces d’avoir pu reprendre son cours. Cédric Orgeret, Chef Divisionnaire aux douanes Amiens, indique qu’«un obus de la guerre 14-18, qui n’a pas été neutralisé, aurait pu faire un carnage». Auprès des gendarmes qui l’interrogeaient, le vendeur de l’obus a reconnu être en possession d’autres armes et munitions, un arsenal détenu à  son domicile. La question est maintenant de savoir si au moins l’un de ces engins est à  même de représenter un risque pour la sécurité de cet habitant et de son voisinage.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)