Olivia Munn : Nous vous expliquons pourquoi la promotion son dernier film a tourné au désastre

Olivia Munn, actrice est une femme libre et difficilement influençable. Mais après avoir dénoncé un événement « dérangeant » elle s'est sentie isolée.

À l'affiche du film "The Predator", l'actrice américaine Olivia Munn a découvert après le tournage que son partenaire dans une scène était fiché en tant que délinquant sexuel.

En effet, en 2010, Steven Wilder Striegel, un ami du réalisateur Shane Black, a fait six mois de prison après avoir tenté d'avoir une relation avec une adolescente de 14 ans. Il avait 38 ans au moment des faits. Choquée, Olivia a donc contacté les studios de 20th Century Fox et les producteurs ont finalement décidé de couper la scène au montage.

Invitée sur le plateau d'Ellen DeGeneres, l'actrice de 38 ans a expliqué qu'elle avait aussi contacté les autres stars du film, mais personne ne lui a répondu. "Je me suis sentie isolée", dit-elle avant d'ajouter : "On aurait préféré que je me taise. Mais si ça ruine la vie d'une personne, je ne veux pas de cet argent, je ne veux pas de cette carrière." Au festival TIFF de Toronto, elle a dû assurer la promo seule face aux journalistes. "Ce n'est pas facile d'être celle qui ose prendre la parole", a-t-elle confié au Hollywood Reporter.

Mieux encore, la victime de Steven Wilder Striegel, qui a désormais 24 ans, s'est également manifestée pour remercier Olivia Munn.

Comme quoi il faut toujours avoir de la suite dans les idées et aller au bout de ses combats, c'est un combat de principe.




Nous vous recommandons

Actualité

"Baye Niass reflète l'unité africaine et au del" [Vidéo]

Seneweb

Actualité

Pourquoi le chiffre 7 chez les Tidianes

Seneweb