Ouro Himadou dit ‘'Petit Paris'', un modèle de diaspora dynamique et novatrice
Tambacounda, 11 mai (APS) -Le village de Ouro Himadou dans le département de Bakel, encore surnommé ‘'Petit Paris'',est une localité de départ de migrants, cité en exemple pour son dynamisme et la capacité d'innovation de sa diaspora en France, qui contribue la transformation du hameau depuis les années 1980.
Sur la centaine d'émigrés que compte le village, tous sont en France, notamment Drancy et un seul est aux Etats-Unis, a indiqué Sada Ly, doyen de la diaspora de la localité.
Non content d'envoyer ses fils l'étranger,le village qui a une tradition agro-pastorale,développe des activités génératrices de revenus, en plus des infrastructures sociales de base construites grâce aux cotisations exclusives de sa diaspora et les autres réalisées avec l'appui de partenaires, comme le Programme d'appui aux initiatives de solidarité pour le développement (PAISD).
‘'Le Plan Sénégal émergent nous a trouvés dans l'émergence et on continue avec'', a dit le président de l'Association des ressortissants de Ouro Himadou en France (AROF), lors de la tournée de l'ambassadeur de France au Sénégal, pour visiter les réalisations du PAISD, en collaboration avec les migrants du Boundou.
L'extension du réseau d'adduction d'eau de son forage s'est faite avec l'appui de cette structure technique, dans le cadre du co-développement. Après son collège, Ouro Himadou a étrenné son école élémentaire, construite par la diaspora en relation avec les partenaires.
Le poste de santé de ‘'Petit Paris'' a aussi été ‘'intégralement financé'' par la communauté, a indiqué Pape Biram Thiam, coordinateur du PAISD.Il a relevé que les enseignants de la localité sont logés dans une résidence par la communauté qui ‘'ne leur demande que des résultats''. ‘'Ils sont interdits de grève'', a-t-il ajouté. Résultat, le collège avait vu deux de ses candidates au concours Miss mathématiques, primées.
‘'Depuis 1985, Ouro Himadou est dans l'agriculture, l'élevage et tout ce qui génère des revenus'', a dit Abdoulaye Diallo, président de l'AROF.Le village s'active dans l'horticulture. Une plantation de banane est exploitée non loin du village.
Située environ 10 km de la commune de Kidira, cette localitéest quelques kilomètres de la route reliant Kidira Bakel.Une nouvelle piste en bon état mène Ouro Himadou, alors qu'il y a quelque temps, ce tronçon était cahoteux, a dit Pape Biram Thiam. M.Thiam a loué l'esprit ‘'visionnaire''de la diaspora qui s'est d'abord investi dans la réalisation du lycée de Kidira, avant même d'avoir un collège.
Aujourd'hui,les élèves du village qui ont réussi le BFEM, poursuivent leurs études Kidira où les transporte un véhicule mis leur disposition. ‘'A l'université aussi, nous avons pris nos dispositions'', a ajouté le président de l'AROF.
Les travaux d'électrification du village d'environ 1.000 habitants, sont en cours, et les branchements devraient être effectifs ‘'dans les semaines venir'', a dit M.Thiam.Des rouleaux de câbles sont entreposés certains points du village dont l'essentiel des maisons sont construites en dur.
L'ambassadeur Jean Félix Paganon a souligné la capacité d'innovation de la communauté et sa capacité mobiliser aussi bien les ressortissants que les autoritéssénégalaises.
Le doyen Sada Ly, un leader influent dans le village, a indiqué que la communauté envisage de se doter d'unités de transformation de tomate et de piment, ainsi que d'un hangar pour la conservation d'oignons.Il a remis l'ambassadeur un document contenant toutes les réalisations des émigrés.
‘'Nous allons nous inspirer du modèle de Ouro Himadou'', a dit l'adjoint au gouverneurAbdou Khadre Diop, lors d'une cérémonie organisée l'occasion de cette visite.Ila promis de faire remonter aux autorités supérieures la requête du chef du village au sujet d'unbureau des passeports Ouro Himadou.‘'C'est possible'', a-t-il dit.

→ Lire l'article au complet sur Aps



Nous vous recommandons