Pape, seul le covid-19 pouvait t'abattre !
Pape Diouf est parti hier, mardi 31 mars à l'âge de 68 ans. Il a été emporté par ce virus invisible, sournois et malicieux qu'il a chopé en France, son autre pays. Pape a toujours partagé sa vie entre Marseille et Dakar. Un véritable symbole de la diversité même s'il était une anomalie, en tant que seul président noir d'un club en France (le plus populaire, l'OM) mais aussi d'Europe. Toutefois, il était une «anomalie sympathique», comme il l'avait annoncé déjà au journal Le Monde en 2008, avant de confirmer les mêmes propos ici même à Dakar.

Pape était hospitalisé depuis samedi à Fann. Son état de santé s'étant aggravé, il sera placé sous assistance respiratoire avant de rendre l'âme hier. Ici, chez lui. Alors que la famille avait déjà fini de manifester sa volonté de le faire évacuer en France. Quelques sites français ont même repris la provence.com, qui l'a annoncé à la Côte d'Azur, précisément à Nice.

Des confrères inconsolables !


Nos confrères étaient inconsolables. Au bout de fil, Gaston Madeira alias Charles Faye, me lança tout de go : «ne dis pas que cette information est vraie». Après ma réponse, il s'effondre au bout du fil. «C'est Pape Diouf qui ait fait de moi un journaliste sportif. Il m'a fait aimé ce métier», confie Charles Faye du groupe Futur Média. Doyen Aziz Bathily, visiblement perdu, cherche lui aussi à obtenir la confirmation. «J'ai du mal à joindre Mamadou Koumé», me confie-t-il sous forme interrogative. L'ancien trésorier de l'ANPS, aura du mal à croire à la nouvelle. Quant à Bacary Cissé dont le fils ainé, porte le nom de Mababa, vrai nom de Pape Diouf, il était sans voix.

Pourtant, c'était plus que réel. C'était vrai ! Notre Pape est mort ! Il a été terrassé par le Covid-19. Le seul qui a pu l'atteindre.

Nous vous recommandons