Notice: Trying to get property 'display_name' of non-object in /var/www/vhosts/sen360.sn/news.sen360.sn/wp-content/plugins/wordpress-seo/src/generators/schema/article.php on line 52

Passation de service : Amadou Hott tire un bilan positif de ses 3 ans au ministère de l’économie

Par , publié le .

Actualité

«Depuis 2020, le monde est frappé par une crise complexe et multiforme, avec d’abord l’apparition de la pandémie de la covid 19, puis la guerre en Ukraine. Les impacts sociaux, économiques néfastes se sont sentis totalement au Sénégal. En même temps grâce au plaidoyer, du président de la République, son excellence Macky Sall, le Sénégal a pu replacer l’Afrique et son développement, parmi les priorités de la communauté internationale», a indiqué, Amadou Hott, lors de la cérémonie de passation de service avec Oulimata Sarr, sa successeuse.  

Le ministre a profité de ce moment solennel pour tirer le bilan de son action au ministère de l’Economie et de la Coopération. Extraits.
Les réalisations du ministère

«D’avril 2019 à  aujourd’hui et avant, en tant que conseiller spécial du président de la République,  président du Conseil d’administration de l’aéroport  et  puis en tant que directeur général du Fonsis,  servir au côté du chef de l’Etat a été une expérience très enrichissante, une opportunité unique pour contribuer à  l’émergence. Le ministère de l’économie du plan et de la coopération était une force de proposition exceptionnelle, pour organiser la riposte économique et sociale avec notamment le mise en place du du Programme de Résilience Economique et Sociale. Il y a eu également une initiative telle que telle que le Plan d’actions prioritaires 2 ajusté et accéléré (PAP 2A). Nous avons également joué un rôle important dans la réussite du sommet de Paris sur le financement des économies africaines. Enfin, parmi les réalisations phares du département,  la loi sur les partenariats publics privés, la loi d’orientation relative au système national de planification, le démarrage du recensement général de la population, la stratégie de développement du secteur privé, le programme d’accélération de la productivité et de l’emploi entre autres. Le ministère a également réussi la mobilisation entre 2019 et 2022.Plus de 5000 milliards de francs par de financements extérieurs et en financement concessionnel et en financement semi-concessionnel pour financer les projets importants, impactant nos populations. Ces réalisations n’ont pu être possible grâce à  une équipe de collaborateurs compétents dévoués, fortement engagés et rompus à  la tâche».

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)