Pénurie d'eau Dakar : Les populations crient leur ras-le-bol

Depuis 3 jours, plusieurs quartiers de Dakar sont privés d'eau. La grève de 72h décrétée par l'intersyndicale des travailleurs de la Sénégalais Des Eaux (SDE) a eu de lourdes conséquences sur la distribution du liquide précieux et le quotidien des usagers. Dans certains quartiers visités ce matin, les populations sont très frustrées et exigent des solutions pour cette inquiétante situation qui ne peut plus durer.

Pour comprendre les raisons du mouvement d'humeur d'humeur des travailleurs de la Sde, qui a conduit cette crise sur la distribution de l'eau, il faut remonter jusqu'en 2017, quand l'Etat du Sénégal a procédé un appel d'offres pour trouver un opérateur qui confier la gestion et l'exploitation de l'eau au Sénégal.

Et sur ce dossier d'appel d'offres, il avait été précisé la configuration du capital : » l'Etat du Sénégal serait détenteur de 25 % du capital, l'opérateur choisi va s'emparer des 45 %, le secteur privé national engloberait 25 % et les 5 % restants seront laissés aux travailleurs ».

Mais seulement après l'attribution du marché Suez en fin mai, suivie de la décision le 16 juin, le patron du département de l'eau avait convié la table le 28 du même mois, les 5 syndicats de la Sde qui réclament finalement 15 % du capital. Dans sa réponse, le ministre dit leur avoir déclaré que cette possibilité pouvait être étudiée lorsque le processus d'attribution touchera sa fin.

Nous vous recommandons

Actualité

Kylian Mbappé lance son association Inspired by KM

Seneweb

Actualité

Sarkozy inquiet pour la «paix civile»

Seneweb