Pierre Joe Ndiaye Barthélemy Diaz : « Tu n'es ni sel, ni lumière »
Réputé être le «bad boy» de l'arène politique sénégalaise, Barth a fait encore parler de lui, mais cette fois la goutte d'eau qui a fait débordé le vase c'est lorsqu'il a déclaré que : « c'est parce que Guy Marius est Chrétien qu'il est en prison ». Cette assertion sans fondement relève d'une entreprise diabolique mais prouve suffisance les limites de ce «petit chrétien machiavélique ».

Certainement ses proches ou ses inconditionnels me diront que la fin justifie les moyens et que les armes non conventionnelles sont permises en politique.
Je leur répondrai d'abord tout simplement par la négative, car ce terrain relève du domaine de la sensibilité et on ne joue pas avec les convictions religieuses.

Ensuite, même s'il est américain, il oublie que le charme du Sénégal repose sur sa laïcité et sa cohabitation parfaite entre chrétiens et musulmans.
Et enfin nos religions ont toujours été des instruments d'équilibre et de régulateur social entre les relations.

Donc, au regard de tout cela, comment un jeune politicien soi disant « chrétien », par une déclaration chaotique a fini de provoquer une entorse la bonne réputation chrétienne dont le maître mot reste : la discipline, la franchise, la tolérance, la reconnaissance et l'acceptation de l'autre dans ce qu'il est.

À l'instar de Abdoulaye Wade qui je payerai certainement les droits d'auteur, j'aimerai lui emprunter sa fameuse phrase qu'il avait lancée Karim : « À ta mère, je lui dirai que tu as bien travaillé », mais dans ce cas d'espèce relatif Barthélemy Diaz : « je dirai son père Jean paul Diaz que tu n'as pas appris tes leçons de catéchèse ».

Mon cher frère dans le Christ , on nous a toujours appris et exhorté être « sel et lumière du monde» , et St Mathieu de dire en ces termes : vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée, et on n'allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais on la met sous le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison. Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu'ils voient vos bonnes oeuvres, et qu'ils grorifient votre père qui est dans les cieux.

C'est dire que nous jeunes chrétiens de par nos actes, nos comportements et nos dire nous devons éclairer et illuminer les autres .

Certes nous compatissons la douleur de Guy Marius Sagna et prions qu'il sorte de prison. Mais vouloir soulever un débat qui ne rime pas avec les fondamentaux de la démocratie et de la laïcité, c'est vraiment entrer seul dans un bateau qui va chavirer constitutif un suicide politique volontaire. Et je voudrai rappeler Barthélémy que nous sommes une religion d'amour et de liberté. Donc toute tentative d'instrumentalisation de la communauté chrétienne est assimilable une insulte notre identité qui est «Amour». Et par conséquent nous chrétiens, nous cheminerons toujours dans la liberté des enfants de Dieu.
Barth cette voie n'est pas la bonne, trouve une autre stratégie pour sortir notre frère que de vouloir provoquer un soulèvement populaire utopique.

Que Dieu bénisse le Sénégal et vienne en aide tous nos prisonniers!!

Nous vous recommandons