PLUME À HAUTEUR DE 20 MILLIONS DE FRANCS CFA : Le procureur spécial de la Crei « envoie » son neveu en prison

Par , publié le .

Actualité

Poursuivi pour escroquerie par le procureur spécial de la Crei Abdoulaye Diagne, Mouhamadou Touré a été condamné, hier, à six mois ferme par letribunal des flagrants délits de Dakar.

Du cran, Mouhamadou Touré n'en manque pas. Courtier de son état, l'homme a osé gruger son oncle qui, de surcroît, est procureur spécial à la Crei, de la somme de 20 millions de francs CFA. Sur les faits, courant avril 2020, le prévenu s'est rapproché de la partie civile, en l'occurrence le procureur spécial Abdoulaye Diagne, pour lui montrer un véhicule de marque Mercedes. Le prix du carrosse s'élève à 45 millions de francs CFA.

Intéressé, le magistrat lui remet une avance de 20 millions de francs CFA en plusieurs tranches. Ce qui ne lui a pas permis de rentrer en possession de sa voiture, comme le lui avait promis son neveu.

Après une longue attente, Mouhamadou Touré contacte le plaignant pour lui dire que le véhicule a pris feu. Pour mieux l'appâter, il lui propose une Porsche qu'il ne lui livrera jamais. Pire, après avoir empoché la rondelette somme de 20 millions de francs CFA, Touré est resté injoignable.

Face aux juges des flagrants délits, hier, il a réfuté le chefd'escroquerie qui lui est reproché. Le prévenu, qui a déjà été jugé et relaxé pour des faits similaires, a reconnu, toutefois, avoir reçu la somme de 20 millions de francs CFA.

D'après lui, il a remis au propriétaire de la Mercedes qui réside à Paris, 18 millions de francs CFA, après avoir récupéré sa commission. Toutefois, il contredit carrément son oncle qui affirme n'avoir jamais reçu la voiture. Selon le prévenu, la partie civile a eu à l'essayer pendant cinq jours. « C'est quand il a remarqué une anomalie au niveau du moteur, qu'il m'a remis le véhicule. C'est ainsi que je lui ai proposé la Porsche. Lorsqu'il a compris que je ne pouvais pas lui livrer cette voiture, il m'a réclamé son argent. Je lui ai demandé un délai et il a accepté'', a-t-il soutenu.

D'ailleurs, à propos du remboursement, il révèle qu'il a remis à la partie civile la somme d'un million 700 mille francs CFA, une Citroën C5 et a mis en gage sa maison en construction sise à Nguekhokh. « Je ne vais jamais essayer d'escroquer mon oncle qui est magistrat'', a-t-il soutenu, jurant qu'il n'est ni un délinquant ni un escroc.

Dans sa plaidoirie, Me Abdou Dialy Kane, assurant les intérêts de la partie civile, a réclamé le remboursement de la somme de 18 millions 300 mille francs CFA. Selon l'avocat, la culpabilité du prévenu ne souffre d'aucun doute. « Il a escroqué plusieurs personnes. Parmi celles-ci, des autorités'', a relevé la robe noire.

A la suite de la représentante du ministère public qui a requis 6 mois de prison ferme contre Mouhamadou Touré, Me Abdoulaye Tall de la défense a sollicité la clémence du tribunal. « Mon client, malgré les difficultés dans lesquelles il se trouve, est prêt à tout faire pour restituer à la partie civile son argent. Sa place n'est pas en prison'', a plaidé l'avocat.

Au terme des plaidoiries, le tribunal a suivi le réquisitoire du parquet en condamnant Mouhamed Touré à 6 mois de prison ferme. En plus de cette peine, il doit allouer au plaignant la somme de 18 millions 300 mille francs CFA.

AMINATA DIALLO

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut