Port du voile : Le CDVM appelle à manifester tous les vendredis devant l'Isja

Port du voile : Le CDVM appelle à manifester tous les vendredis devant l'Isja

Seneweb Il y'a 1 semaine  Source
La question du voile à l'Institution Sainte Jeanne d'Arc est loin de connaitre son épilogue. Dans un communiqué qui nous est parvenu, le Comité de défense des valeurs morales au Sénégal (CDVM) qui accuse l'Isja d'islamophobie est passé à la vitesse supérieure, en appelant à manifester devant l'institut, tous les vendredis.

«La douzaine d'associations religieuses et de la société civile réunies au sein du comité de défense des valeurs morales dénonce vigoureusement la récente attitude de l'institut Jeanne d'Arc et interpelle l'Etat du Sénégal », a déclaré le CDVM dans un communiqué.« En effet les nouveaux règlements établis par cet établissement témoignent d'une volonté ferme et manifeste d'importer et d'appliquer en territoire sénégalais les lois islamophobes déjà en vigueur dans certains pays occidentaux.

Quitte à fouler aux pieds l'article premier de notre constitution garantissant le respect sans distinction de toutes les croyances et la loi d'orientation n° 91 - 22 stipulant que « l'Education nationale garantit à tous les niveaux la liberté de conscience », lit-on dans le document.Le comité de défense a également affirmé que l'Institution Sainte Jeanne d'Arc a accusé réception du communiqué du 03 mai 2019 dans lequel le Ministre de l'Education nationale lui rappelle ces lois intangibles et en a fait fi.

« Nous sommes profondément surpris et inquiets de cette nouvelle détermination affichée par certains établissements à combattre ouvertement l'Islam, dans ses principes fondamentaux », s'offusque le comité.Ainsi face à l'intransigeance de Jeanne d'Arc, il appelle à manifester tous les vendredis devant l'établissement : « Ces dangereux actes posés dont le dernier en date est l'interdiction par l'institut sainte Jeanne d'Arc du port du voile seront sagement répares dans la semaine en cours.

A défaut, nous appellerons toute la population à user de leur droit le plus absolu à manifester devant l'institut Jeanne d'Arc tous les vendredis après la grande prière et à y organiser un sit-in tous les jours jusqu'à ce que les violations de nos lois par l'entrave à la liberté religieuse et de culte, entre autres, cessent ».

Nous vous recommandons

Actualité

Absence de consensus entre acteurs

Dakarmatin

Actualité

Seydi Gassama : « Il faut des suites judiciaires à ce genre de catastrophe »

Dakarmatin