Pour avoir entretenu des relations sexuelles avec sa copine de 15 ans : Babacar Diop écope de deux ans ferme

Pour avoir entretenu des relations sexuelles avec sa copine de 15 ans : Babacar Diop écope de deux ans ferme

Leral Le 2018-05-16  Source

Coupable des faits de détournement de mineure et de pédophilie, Babacar Diop, âgé de 23 ans a été condamné ce mercredi, à deux ans d'emprisonnement ferme par le tribunal des flagrants délits de Dakar. Le jeune résident de la Gueule-Tapée doit également, allouer la somme de 1 million de nos francs à sa victime N.F.G, âgée de 15 ans.

Entre l'adolescente N.F.G, élève en classe de 5e secondaire et Babacar Diop, âgé de 23 ans, c'était le parfait amour. Menuisier de son état, celui-ci travaillait dans l'atelier qui est côte à côte avec le domicile de sa petite amie, sis à la Médina. C'est dans ces circonstances que les deux tourtereaux se sont connus, avant d'être en idylle depuis deux ans et à l'issue de laquelle, ils menaient tranquillement leur vie de patachon.

Seulement, lorsque la civilement responsable de sa victime a été mise au courant de cette liaison, elle a porté plainte.

«Je considérais Babacar Diop comme étant mon propre fils, parce qu'il fréquentait notre domicile. C'est pourquoi, j'étais très surprise lorsque j'ai découvert sa relation avec ma fille par le biais de ma belle-mère. Il a profité de la maladie de ma fille pour la dévier du droit chemin. Parce que depuis que celle-ci, a reçu un bâton qui est tombé du troisième étage sur la tête, elle ne cesse de prononcer son nom», soutient la jeune dame Anta Mboup, vêtue d'une taille basse en bazin de couleur rose qui laisse apparaître ses formes généreuses à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar.

Des accusations que le prévenu a niées en bloc. «C'est au mois de janvier dernier, que sa fille a fait cet accident. Alors qu'on était en relation depuis 2 ans. Et, c'est elle qui m'avait draguée. Lors de notre première relation sexuelle aussi, c'est elle qui me l'avait proposée», s'est défendu Babacar Diop, la vingtaine, taille élancée et corps frêle dans une chemise multicolore.

Le conseil de la partie civile, Me Serigne Ndiongue a réclamé 2 millions de francs à titre de dommages et intérêts.

Il sera suivi par le représentant du Ministère public qui a requis l'application de la loi.

« Dans cette affaire, on a une mère qui a failli à sa mission. Et pour se dédouaner, elle évoque la maladie de sa fille qui a très tôt connu la sexualité. En outre, la différence d'âge qui existe entre elle et mon client, n'est pas signifiante», plaide Me Baba Diop, avant de solliciter une application bienveillante de la loi pour son client.

Rendant son verdict, le juge a envoyé malheureusement, le prévenu à la citadelle du silence pour deux ans.






KADY FATY Leral

→ Lire l'article au complet sur Leral



Nous vous recommandons

Actualité

Ouza: « Wade reste le meilleur Président du Sénégal »

Dakarmatin

Actualité

Mamadou Lamine Diallo démolit la Der

Dakarmatin