PRESERVATION DES TERRES DES MAMELLES : Après le litige foncier, place au reboisement

PRESERVATION DES TERRES DES MAMELLES : Après le litige foncier, place au reboisement

Enqueteplus Le 2020-09-22  Source

Les habitants des Mamelles se sont engagés préserver les terres du phare de la boulimie foncière. Depuis samedi dernier, leurs membres ont commencé une opération de reboisement de trois jours.

Dans la suite logique de son combat, le collectif Touche pas aux terres du phare des Mamelles s'attèle, depuis samedi dernier, reboiser le site. Les terres du phare souffrent depuis quelques mois de fortes convoitises foncières. Et suite la mobilisation dudit collectif, le président de la République a ordonné le retrait des titres et baux délivrés sur cette partie du littoral.

"Tout est parti de l'agression écologique et environnementale de cet espace. A l'époque, deux ou trois personnes, attributaires de titres fonciers, sont venus creuser au pied du phare pour, soit construire un hôtel, soit des résidences. Chose qu'on ne pouvait pas admettre, sachant que le phare se trouve sur une roche volcanique. Alors, après avoir rencontré toutes les autorités concernées, nous avons pris l'engagement d'aménager ce site. Cet aménagement commence par un reboisement, parce que nous sommes en période d'hivernage'', explique le coordonnateur du collectif, Mignane Diouf.

A l'en croire, suivra ensuite un programme d'aménagement en géo-parc de ce site classé patrimoine historique. "Cet espace public deviendra un site d'accueil de touristes, d'observation, de travail et de recherches liées la géologie. Si on y arrive un jour, chaque Sénégalais pourra venir ici avec ses enfants. Le site, également, pourra aider mieux vendre la destination Sénégal. Et dans ces conditions, il devient un lieu public valorisé. D'ici quelques années, le phare va totalement changer de configuration'', ajoute-t-il. Plusieurs espèces ont été mises en terre dès samedi (le baobab, le cocotier, le manguier, le goyavier, le bananier). Sur le long terme, ces arbres serviront ravitailler une buvette démontable spécialisée en jus et salades de fruits.

Cette initiative citoyenne lance le projet "Deux collines, une forêt'' avec les pépinières communautaires des Mamelles. Il connait la participation de nombreux volontaires et de l'Agence sénégalaise de reforestation de la grande muraille verte.

EMMANUELLA MARAME FAYE

Nous vous recommandons