Préservation du littoral : Plainte contre l'Etat et mise en place d'une grande coalition pour la défense des intérêts publics
Pour préserver ce qui reste de la corniche ouest, une grande coalition pour la défense des intérêts publics, Sameu LiÑiu Bokk, est en gestation. Elle viendra en appui la plainte qui est en cours de finalisation contre l'Etat. Une initiative dont l'ancien député Cheikhou Oumar Sy est partie prenante et qui intervient après le bradage constaté de plus en plus du littoral. Dans un texte qui nous a été transmis, l'ancien parlementaire s'indigne en outre de la convocation de Dias fils.
«La logique derrière la convocation du Maire Sacré-coeur - Mermoz, M. Barthelemy Dias, entre dans une démarche d'intimidation de personnalités qui, avec la complicité de l'Etat. violent et bradent criminellement le littoral. Les textes sont clairs: seul le President de la République est en mesure de déclasser le Domaine Public Maritime. En dehors de feu M. le Président Leopold Sedar Senghor, tous les trois derniers présidents ont participer la détonation de notre littoral et de notre bien commun en distribuant des hommes d"affaires de toute obédience, des Présidents de la République ( en exercice ou la retraite), des senegalo-libanais ( pas au sens de la stigmatisation mais au sens de la communauté), des ministres, des juges, des magistrats, des marabouts, et proches des espaces sur un lieu dont chaque sénégalais a le droit d'en bénéficier l'accès: la mer! Il est incompréhensible qu'une personne puisse, parce qu'elle a une proximité avec le chef de l'Etat, entrer en possession par simple signature de plus de 3600 m2 sur le DPM. C'est une injustice foncière, sociale, sanitaire et économique sans commune mesure. Des fonctionnaires, des braves citoyens qui travaillent durs durant toute leur vie peinent entrer en possession légalement d'une parcelle de 150 m2», lit-on sur la note.
Au même titre que le meurtre de George Floyd aux USA par asphyxie, poursuit la source, l'Etat a commis et continue de commettre un meurtre sur notre littoral.
«Nous rappelons aux autorités notre détermination préserver ce qui en reste. Au-del de la plainte qui est en cours de finalisation contre l'Etat, une grande coalition pour la défense des intérêts publics, Sambeu Liniu Bok, est en gestation. Nous rappellerons au quotidien ceux et celles qui se sont appropriés notre littoral qu'ils nous asphyxient en nous privant l'accès la mer et qu'ils nous tuent petit feu. A chacun sa conscience et au Peuple son combat pour la justice et l'équité», conclut-elle.

Nous vous recommandons