Professeur SEYDI : "Nous avons utilisé a la chloroquine sur une cinquantaine de patients l'heure actuelle"

Professeur SEYDI : "Nous avons utilisé a la chloroquine sur une cinquantaine de patients l'heure actuelle"

Ndarinfo Le 2020-03-29  Source
«J'ai essayé l'hydroxychloroquine pour plusieurs raisons. D'abord, parce qu'il y a les résultats préliminaires du professeur Raoult sur un petit nombre de patients. Parce que nous sommes en situation d'urgence sanitaire mondiale. Parce que nous avons besoin de traiter les patients très vite, pour libérer des places et prendre en charge d'autres patients. Le rapport bénéfice-risque était en faveur du bénéfice. C'est pour cela que nous avons commencé traiter nos patients avec l'hydroxychloroquine, en ayant quand même la précaution de demander leur consentement préalable, révèle le professeur Moussa Seydi dans un entretien avec Rfi.

Il ajoute : «Quand nous avons démarré le traitement chez nos patients, nous avons constaté que la charge virale baissait beaucoup plus rapidement. Maintenant, c'est juste un traitement que nous donnons aux malades, après consentement. Nous sommes ici dans une situation pratique, et plus tard, nous allons faire un traitement dans le cadre d'un projet de recherche scientifique, en respectant toutes les normes scientifiques avec l'Institut Pasteur de Dakar. (..) Nous l'avons utilisée sur une cinquantaine de patients l'heure actuelle. Il y a peut-être une personne qui est guérie, mais d'ici une semaine on verra le nombre de patients qui vont s'en sortir. Parce que l, nous nous sommes basés sur les résultats de l'Institut Pasteur, qui nous montrent une baisse assez rapide de la charge virale ».

Nous vous recommandons

Actualité

Santé - 10 aliments éviter avant d'aller se coucher

Senegal7

Actualité

90% des femmes veulent ces 4 choses au lit. Et vous ?

Senegal7