Propos jugés offensants : Des chrétiens traînent un imam la barre
Le palais de Justice de Dakar a refusé du monde, ce jeudi. En effet, lors d'une conférence religieuse qu'il animait Gorée, en 2018, l'imam Galadio Ka a tenu des propos jugés offensants par un groupe de chrétiens.

«On dit qu'il y a 95 % de musulmans au Sénégal. C'est donc 5 % de cette population qui a réussi légaliser l'alcool, l'adultère, l'homosexualité, l'usure, la danse...». Tels sont les propos du religieux qui ont suscité l'ire du Collectif des veilleurs chrétiens sénégalais.

Après avoir recueilli plus de 2 000 signatures travers les réseaux sociaux, l'organisation a décidé de porter plainte.
Les deux parties ont été, par conséquent, convoquées au tribunal, ce jeudi.


Mais l'audience est renvoyée au 12 novembre prochain.

Nous vous recommandons

Actualité

Décès

Slateafrique

Actualité

Vidéo - Forte mobilisation des guinéens de Dakar ce vendredi la place de la Nation

Senegal7