[Qatar-Sénégal] Les duels clés du match

Par , publié le .

Actualité

Battu par les Pays bas lors de son entrée en matière, le Sénégal joue ce vendredi le pays organisateur, le Qatar. Les Lions  n’ont  pas le droit à  l’erreur s’ils veulent continuer l’aventure  dans la grande messe du football mondial. Les Al-Annabi (les Bordeaux) et les Lions voudront empocher les trois points de la victoire pour espérer  aborder le dernier match avec l’espoir d’une qualification en huitième de finale.  Dans ce match couperet, on peut s’attendre à  des duels palpitants sur la pelouse d’Ali Thumama Stadium. 

Krépin Diatta / Abdelkarim Hassan, l’explosivité défie l’expérience



Le Sénégal et le Qatar jouent, ce vendredi, leur avenir. Battues respectivement par les Pays-Bas et l’Equateur, les deux nations seront très attendues pour leur deuxième match.  Champion d’Afrique en titre, l’équipe nationale du Sénégal  a les atouts en main pour remporter les trois points de la victoire.  Mais pour réussir ce dessein, les partenaires de Kalidou Koulibaly doivent rehausser leur niveau de jeu face au pays hôte. 

Milieu axial ou excentré, Krépin Diatta est une valeur sà»re du football sénégalais. Absent de la Can au Cameroun pour cause de blessure, l’ex joueur de Bruges a une revanche à  prendre sur le destin. Rapide, technique et explosif,  le Monégasque est un joueur sur  qui Aliou Cissé compte pour   mener l’attaque des Lions. En effet, avec l’expérience acquise dans les championnats belges et français, le natif de Ziguinchor a incontestablement le talent pour  mettre le feu dans la défense qatarie. Toutefois,  la mission du numéro 15 des Lions ne sera pas facile. En face, l’équipe du Qatar et son défenseur  Abdelkarim Hassan ne voudront pas connaître une élimination précoce devant leur public. Latéral gauche expérimenté (118 sélections, 15 buts), Abdelkarim Hassan fait partie des meilleurs défenseurs qataris de l’histoire. Rare joueur du pays à  avoir évolué dans un championnat européen (Kas Eupen Belgique) , l’actuel sociétaire d’Al Sadd sera certainement un sacré client pour Krépin Diatta.

Karim Boudiaf / Nampalys Mendy, duel de trentenaires pour la conquête du milieu



Milieu de terrain longiligne (1 m 90) Karim Boudiaf est une véritable star au Qatar. Né en France de parents algériens, le milieu de terrain  de 32 ans a décidé de représenter le Qatar. Champion d’Asie des nations en 2019, Karim Boudiaf est incontestablement le patron de l’entre- jeu de l’équipe qatarie.  Souvent aligné en sentinelle devant la défense, l’ancien joueur de l’As Nancy Lorraine est un  élément d’expérience (106 sélections, 5 buts) sur qui l’entraineur  Félix Sanchez compte pour gagner la bataille du milieu contre le Sénégal.  Titulaire indiscutable dans le onze d’Aliou Cissé depuis la CAN 2022, Nampalys Mendy est un petit milieu de terrain (1m 67) pétri de qualités.  Capable d’évoluer devant la défense ou comme relayeur,  Nampalys Mendy  est un joueur qui a l’habitude de se frotter aux meilleurs joueurs du championnat  anglais.  Son duel avec Karim Boudiaf dans la récupération et dans l’impact physique pourrait être déterminant dans ce match

Abdou Diallo-Almoez Ali, la sobriété pour bloquer l’efficacité



Lors de la Can 2022 disputée au Cameroun, Abdou Diallo avait séduit les nombreux observateurs du football africain par sa sobriété, son calme et ses belles relances qui ont permis au Sénégal de remporter le Graal africain. Aligné au poste de latéral gauche lors du premier match contre le Pays-Bas, le joueur de RB Leipzig (Bundesliga) pourra retrouver son poste de défenseur central contre le Qatar.  Sa vitesse et sa belle lecture de jeu sont des atouts importants pour bloquer le redoutable buteur Qatari  Almoez Ali. En effet, l’attaquant  qatari, qui a joué dans les championnats belges et autrichiens, est le meilleur buteur de la sélection qatarie (83 sélections, 42 buts). Très efficace devant les buts, Almoez Ali s’était distingué lors de la Coupe d’Asie des Nations 2019 remportée par le Qatar. Dans cette compétition, il avait marqué un retentissant quadruplé contre la Corée du Nord (6-0). Quelques jours plus tard, en finale remportée  contre le Japon (3-1), il avait  marqué d’un superbe retourné acrobatique parachevant le succès de son pays contre la sélection nippone. Né à  Khartoum au Soudan, Almoez Ali est un attaquant que Abdou Diallo devra surveiller de près pour l’empêcher de briller dans cette rencontre décisive pour les deux équipes.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)