Quand coronavirus affecte les producteurs de l'anacarde

La propagation de l'épidémie du coronavirus en Chine menace l'écoulement de la production de noix de cajou (anacarde). En effet, les producteurs de la noix sont inquiets de l'avenir de leur business dans la mesure où la Chine est leur plus important client.

«Le coronavirus peut avoir un impact très dur sur la filière d'anacarde. Parce que ce sont les indiens et les vietnamiens qui viennent nous l'acheter ici. Ils transforment ensuite le produit. Mais, ils ne le consomment pas. Ils exportent en Chine et Amérique. Aujourd'hui, les chinois sont atteints par le coronavirus. Cela veut dire que si cette épidémie n'est pas contenue, la demande va diminuer», a déclaré le président du cadre régional des acteurs de la filière d'anacarde Kolda, Boubacar Konta.

Pire les producteurs de noix craignent que cette situation affecte le prix au kilogramme.

«Il faut dire que c'était très difficile de fixer le prix d'achat. On a finalement maintenu le prix de l'année passée et essayé de voir ensemble quel impact le Coronavirus peut avoir sur la filière Cajou», rapporte la RFM.

Nous vous recommandons