Qui pousse Macky vers un troisième mandat ?

Le jeu est devenu clair maintenant. Au sein du pouvoir, des man'uvres s'opèrent pour faire présenter le chef de l'Etat Macky Sall un troisième mandat en 2024. Le ministre d'Etat auprès du Président de la République, Mbaye Ndiaye vient de s'illustrer piteusement en entrant dans ce débat propos dutroisième mandat. Invité de l'émission faram facce sur la Tfm ce mercredi, Mbaye Ndiaye défend: «Macky Sall vient d'entamer son premier mandat, selon la Constitution qui limite deux, le nombre de mandats de 5 ans».Le Directeur des structures de l'alliance pour la république (APR) ajoute: «Maintenant pour ce qu'il fera en 2024 ou 2027 (sic), laissons le temps au temps».

Evidemment, en cherchant défendre l'indéfendable, Mbaye Ndiaye va jusqu' trébucher en ne savant plus si c'est en 2024 ou en 2027 que se tiendra l'élection présidentielle. A moins que ceci ne soit encore un autre coup fourré. Il est devenu clair qu'au sein de l'APR, des forces tapies dans l'ombre, man'uvrent et veulent forcer le Chef de l'Etat Macky Sall briguer un troisième mandat successif en 2024. Alors qu'ils savent pertinemment qu'au regard de la Constitution, Macky Sall ne pourrait prétendre un troisième mandat. Du fait de la révision de la Constitution en 2016 et non de son renouvellement.

IBRAHIMA/SENEGAL7

Nous vous recommandons