RDC: Cinq hommes condamnés à mort pour meurtre
Cinq hommes ont été condamnés à mort mercredi 9 octobre à Kinshasa pour le meurtre d'une femme enlevée à bord d'un taxi, un genre de kidnapping contre lequel les autorités se mobilisent dans la capitale de la République démocratique du Congo.

La RDC n'applique plus la peine de mort. Un moratoire est en vigueur depuis 2003. Les condamnations à mort sont commuées en détention à perpétuité. Les cinq prévenus ont été jugés mercredi en public, a rapporté le site d'information Actualité.cd. Ils ont été condamnés à mort pour le meurtre de la passagère d'un taxi en août dernier et pour association de malfaiteurs, d'après l'enregistrement sonore du jugement. Ils ont été également condamnés à vingt ans de prison pour «extorsion» et cinq ans pour «enlèvement», selon ce même enregistrement. Ils auraient dérobé 21.000 dollars à leur victime, 45.000 dollars d'après les proches de celle-ci.

Des cas de rapt ou d'enlèvements des passants, particulièrement des jeunes femmes ciblées pour leurs téléphones, sacs ou bijoux, sont régulièrement signalés depuis quelques années à Kinshasa. Les ravisseurs utilisent les taxis pour piéger leurs victimes. En juin 2018, les autorités avaient obligé tous les chauffeurs de taxis à peindre leur véhicule en jaune, et à mettre leur numéro de matricule bien en évidence.

Nous vous recommandons