Réalisation de projets de logement, de santé, d'énergie, de transport aérien... : La Cdc veut devenir le premier investisseur institutionnel

Réalisation de projets de logement, de santé, d'énergie, de transport aérien... : La Cdc veut devenir le premier investisseur institutionnel

Leral Le 2020-01-27  Source

La Caisse des dépôts et consignations s'investit dans divers domaines pour appuyer les projets de l'Etat. Dans le logement, sa filiale, à savoir la Compagnie générale immobilière du Sahel, a lancé ses activités, hier.


La Caisse des dépôts et consignations (Cdc) est méconnue des Sénégalais. L'aveu est de son directeur général Cheikh Bâ, qui attend désormais une autre perception sur la structure, après le lancement de ses projets. Investi dans la construction de logements sociaux, dans le secteur du transport aérien, la santé, la Cdc veut, selon son directeur, être le « premier investisseur institutionnel » dans les projets de l'Etat du Sénégal.

Sur les logements sociaux, les activités de la Compagnie générale immobilière du Sahel (Cgis), une filiale de la Cdc, ont été lancées hier au cours d'une cérémonie.

« Nous venons avec l'ambition de faire les choses plus vite, mieux et en quantité. Nous voulons être à la fois un lien d'excellence et de confiance avec les partenaires, les clients, les institutions et les particuliers », a déclaré Abdou Khafor Touré, directeur général de la Cgis.

En effet, la Cgis va intervenir dans toute opération commerciale, financière, mobilière ou immobilière se rattachant directement ou indirectement à son objet social. Déjà, la Cdc déroule un projet en cours de réalisation, à savoir la construction de 4 450 logements sociaux à Bambilor sur 154 ha. Dans ce domaine, l'Etat n'est pourtant pas dépourvu de structures. La Sn-Hlm et la Sicap visent elles aussi, à faciliter l'accès à un habitat décent.

« Nous ne venons pas en concurrent, mais dans un esprit de partenariat », a recadré M. Touré.
Au-delà de sa mission première de gestion des actifs immobiliers de la Cdc, la Cgis propose aussi des solutions immobilières, de la conception à la réalisation. « Dans les 5 ans à venir, nous voulons devenir une société de référence. Nous avons pris le temps de bâtir un projet, une vision », s'est félicité le Dg de la Cgis.

En présence du président du Conseil de surveillance de la Cdc, Babacar Diamé, le Dg a aussi lancé une autre filiale de ladite Caisse, à savoir le Consortium africain de conseil et d'organisation (Caco). Il s'agira, selon Cheikh Bâ, d'un bureau d'études de référence dans les domaines du bâtiment, des infrastructures, de l'eau, de l'assainissement, de l'énergié au Sénégal et dans la sous-région.

Nous vous recommandons

Actualité

Assemblée nationale

Enqueteplus

Actualité

Coran contre Corona -Le Zikr du jour : 787 astafiroulah (Istighfar)

Senegal7