Realpolitik : Le coronavirus a-t-il atteint les retrouvailles Wade-Macky ?

Realpolitik : Le coronavirus a-t-il atteint les retrouvailles Wade-Macky ?

Senegal7 Le 2020-02-15  Source

Abdoulaye Wade, figure emblématique. Personnalité haut en couleur. Auteur de déclaration tonitruante et parfois à l'emporte-pièce. Combattant et combatif. Il ne lâche rien, s'il est convaincu, d'une cause. Pour autant, il sait négocier en position de faiblesse. L'ancien Président de la République, a traversé et continue d'écrire le brouillon de l'histoire politique du Sénégal. En témoigne sa dernière sortie sur le coronavirus, qui scelle, tous les espoirs de retrouvailles avec son successeur, Le Président Macky Sall.

L'ancien Président de la République, Abdoulaye Wade, avait presque disparu des radars, depuis, l'inauguration de la mosquée Masalikul Jinan, le 27 septembre 2019 et les suites de ce que la presse a appelé les miracles de Masalikul Jinan. Notamment, la visite de Wade à son successeur, Macky Sall, au Palais de la République, le 12 octobre 2019.A, l'issue de cette audience, les deux hommes, avaient offert à la face du monde, une poignée de main chaleureuse. Beaucoup avaient conclu aux « retrouvailles Wade-Macky ». L'ancien Président de la République semblait avoir trouvé des plages de convergence avec l'actuel locataire du palais de la République. Seulement, la machine s'est grippée. Tel un ressort qui s'est cassé .Abdoulaye Wade, décline, l'invitation, à la table du dialogue national. Les membres du Pds, brillent par leur absence. Entre temps le Pds, officialise, son départ du Front national de résistance (frn) .Le Pape du Sopi, accuse, certaines formations politiques de l'opposition, d'être de connivence, avec le régime en place. Alors que le coronavirus, étend ses tentacules un peu partout, dans le monde. Des étudiants au nombre de 13, sont bloqués à Wuhan, l'épicentre du virus en Chine. Les étudiants sénégalais, tout comme leurs familles respectives, plaident, le rapatriement. Des propres dires, du Président Macky Sall, notre pays n'a pas la logistique, d'une telle opération. Au moment où, la polémique enfle. Abdoulaye Wade, en véritable animal politique, malgré le poids de l'âge, prend le contrepied de l'actuel Chef de l'Etat. Il s'est fendu d'un communiqué, pour exiger, le rapatriement immédiat de nos compatriotes au bercail. L'épidémie du coronavirus, révèle donc au grand jour, la vraie nature des relations actuelles entre Macky Sall et son prédécesseur. Abdoulaye Wade reste dans sa logique d'obtenir l'amnistie de son fils afin que ce dernier puisse au final accéder à la tête de la magistrature suprême. Au même moment Macky Sall, n'a pas encore dit son dernier mot.
Diaraf Diouf Senegal7

Nous vous recommandons