Refondation de l'APR : La "déclaration fondatrice"

Moustapha Diakhaté a rendu publique jeudi la ?'déclaration fondatrice'' de son mouvement ''Mànkoo Taxawu sunu APR / Initiative pour la Refondation de l'Alliance : démarche pour une APR nouvelle'' qui compte ''donner la parole aux militants'' pour ''sortir le parti des querelles intestines, postures sectaires, clientélistes et courtisanes''.

Exclu de l'APR, mardi, Diakhaté relève à travers sa page Facebook que ''depuis onze ans'' ce parti ''fonctionne comme une masse informe, une foire d'empoigne, un parti de querelles de personnes, de luttes des places sans merci sur fond d'ambiguïté idéologique, de déliquescence des structures, organisations et instances de direction à tous les niveaux''.

Il estime que ''ce tableau apocalyptique de la locomotive de la majorité présidentielle doit alerter plus d'un et appeler à la mobilisation de toutes les militantes et de tous les militants pour remettre l'APR en l'endroit. Il nécessite qu'en permanence on s'interroge sur nos pratiques militantes''.

Moustapha Diakhaté en appelle à une ?'révolution militante'', un travail qui exige, selon lui, ?'de donner la parole aux militants pour qu'ils s'y impliquent, qu'ils y soient à l'origine ou en soutien''.

Selon lui, partir de la base, c'est faire de l'APR, ''au-delà de la collecte des suffrages, de politiques électoralistes'', ''un instrument de conscientisation, d'éducation, d'encadrement des militantes et militants et d'intermédiation entre le peuple sénégalais et son gouvernement'''.

Mànkoo Taxawu sunu APR/Initiative pour la Refondation de l'Alliance se veut ''un mouvement ouvert et populaire'' qui ?'ne demande ni carte d'entrée et rassemble toutes celles et ceux qui agissent pour promouvoir le programme de +la Refondation de l'Alliance+'', explique Diakhaté.

Le mouvement, dit-il, ''entend assumer sa mission en participant au renouveau de l'action militante à travers la production et la diffusion de propositions sur l'ensemble des sujets qui structurent la vie du Parti et de la Nation''.

Pour Moustapha Diakhaté, il faut que ''la démocratie interne devienne la norme et la liberté le cadre de la vie politique dans l'APR''.

Dans sa ?'plateforme revendicative'' figurent la dissolution du Secrétariat exécutif national, de toutes les structures, organismes internes et la mise en place de la Présidence du Parti, etc., la mise sur pied d'une Direction collégiale provisoire chargée de piloter la Refondation du Parti, la réaffirmation de l'option libérale du Parti et sa double appartenance du Réseau libéral africain et de l'Internationale libérale, la dévolution et l'exercice démocratique des responsabilités et des pouvoirs dans le part, etc.

Mànkoo Taxawu sunu APR a pour entre autres objectifs de ''reconstruire la confiance de l'engagement militant dans l'APR ; revitaliser la démocratie interne, participative et inclusive ; réfléchir sur les missions fondamentales du parti ; améliorer les modes d'intervention du parti au profit des populations ; proposer des solutions de gouvernances innovantes à destination des instances, structures internes et organismes affiliés'', indique-t-il.

Moustapha Diakhaté annonce que ''cet appel du jeudi 23 janvier 2020'' sera suivi d'autres ''initiatives et actions''.

Il a annoncé le lancement de ''plusieurs plateformes collaboratives pour recueillir des propositions, points de vue'', la préparation de ''grandes rencontres thématiques sur l'indépendance, l'intégration, le vivre ensemble, la démocratie, l'Etat de droit, la gouvernance sobre et vertueuse, la rupture, la Patrie avant le parti et le PSE''.

APS

Nous vous recommandons

Actualité

L'ONG Jamra expulsée de son siège !

Senenews

Actualité

Agression

Enqueteplus

Actualité

Meurtre de Mbaye Wade en Belgique: Les Sénégalais de la diaspora condamnent l'acte

Leral