Résultats consolidés au titre du 1er semestre de l'exercice 2018 : Le groupe Sonatel maintient sa dynamique de performances

Résultats consolidés au titre du 1er semestre de l'exercice 2018 : Le groupe Sonatel maintient sa dynamique de performances

Dakaractu Le 2018-08-10  Source
Le groupe Sonatel continue de consolider son leadership et de maintenir ses solides performances opérationnelles et financières dans ses cinq pays de présence. La poursuite des efforts d'investissements importants du groupe pour maintenir l'avantage concurrentiel sur la connectivité a permis le maintien d'un niveau de marge soutenue grâce la croissance des revenus, l'amélioration de la rentabilité de la data mobile, des services financiers mobiles et la maîtrise des coûts directs, malgré la poursuite de la baisse de l'international entrant.
Le groupe poursuit sa transformation vers un opérateur multiservices avec la data mobile et les services financiers mobiles au soutien de la bonne dynamique commerciale.
Le chiffre d'affaires consolidé du groupe s'établit 506,4 milliards de FCFA sur la première moitié de l'exercice 2018, en hausse de 22,8 Mds par rapport aux résultats du 1er semestre de 2017. Le résultat net est de 104,2 milliards en baisse de 6,5% sur la même période en 2017.
L'évolution semestrielle des principaux indicateurs indique le maintien de la tendance des résultats financiers par rapport 2017 malgré la forte dépréciation du Léone, les impacts fiscaux nouveaux et la forte baisse du trafic international entrant, contributeur important en marge.
Le chiffre d'affaires a connu une croissance de 4,7% en juin 2018.
Cette croissance des revenus reste soutenue grâce aux positions commerciales fortes et au développement des relais de croissance, mais est ralentie par la poursuite de la baisse de l'international entrant.
Le poids de la data mobile, des services financiers mobiles et des services valeur ajoutée continue de se renforcer et représente un peu plus de 25% du chiffre d'affaires :
? L'activité Orange Money est en constante progression (+1,3M clients actifs, +33,6% sur les revenus par rapport au 1er Semestre de 2017) et sa part dans le chiffre d'affaire s'est renforcée 5,7%.
? La poursuite de la monétisation des données Mobile grâce au renforcement de l'avantage concurrentiel sur la connectivité avec notamment la 4G au Sénégal, au Mali et Bissau a permis une progression de 5,1 pts de sa part dans le chiffre d'affaires pour s'établir 17,8%.
Il est important de noter que le maintien de ces solides positions commerciales s'est opéré malgré un environnement concurrentiel qui s'élargit au Sénégal (lancement de trois Fournisseurs d'Accès Internet) et au Mali (3eme opérateur) et un environnement règlementaire et fiscal en pleine mutation avec de nouvelles mesures comme le dégroupage de la boucle locale au Sénégal.
Amélioration de la pénétration et de la couverture 3G et 4G
Les investissements restent soutenus 12,7% du Chiffre d'affaires avec 64,3 milliards en réalisés par le groupe principalement dans la data mobile pour répondre au développement des usages. Ils ont permis aussi au groupe Sonatel de maintenir sa trajectoire de rentabilité par l'amélioration de la qualité de la relation client, la poursuite des efforts sur la qualité de service, la fidélisation et la maitrise des charges.
Le renouvellement des réseaux d'accès, la densification des réseaux 4G mobiles et l'extension des plateformes de services ont mobilisé l'essentiel de ces investissements avec l'accélération du déploiement des projets de couverture et d'augmentation des capacités réseaux sur le broadband mobile (3G, LTE) et fixe (FTTH) en soutien la forte croissance des usages.
Parc dynamique de 27,3 millions clients malgré la baisse au Mali
Le groupe a maintenu son leadership sur ses marchés principaux grâce au maintien de la dynamique de recrutement et des positions de marché fortes en valeur et en volume malgré le fait qu'une nouvelle orientation dans la politique de recrutement client centrée sur la conformité et la valeur a impliqué une baisse de la base mobile au Mali.
Ainsi le parc global s'établit 27,3 millions de clients fin S1 2018, en baisse de 10,8% par rapport S1 2017. Une évolution du parc impactée principalement par l'évolution de la base d'abonnés mobiles au Mali suite l'arrêt des recrutements massifs au profit de l'acquisition de clients orientée valeur.
Une très bonne dynamique de recrutement est cependant notée en Guinée, au Sénégal et en Sierra Leone de même que la poursuite de la reprise de la croissance de la base fixe tirée par le Haut Débit grâce au renforcement des opérations de conquête sur ce Très Haut Débit (4G, fibre, flybox). Hors périmètre du Mali, le parc croit de 6,5%.
Parmi ces clients, le parc des utilisateurs de données mobiles et de services financiers, principaux relais de croissance, continue de croître et se chiffre 10,2 millions de clients pour les données mobiles (+26,4% par rapport S1 2017) et 5,1 millions de clients actifs Orange Money (33,4% par rapport S1 2017).

Cette stratégie de recrutements orientée valeur a permis d'améliorer l'ARPU et consolider notre part de marché en volume comme en valeur. Hors périmètre du Mali, le parc croit de 6,5%. Le parc rechargeur poursuit sa croissance.

Engagement citoyen du groupe Sonatel
En plus de ses fortes contributions la croissance des PIB, aux recettes fiscales et la création d'emplois dans tous ses pays de présence, il convient de rajouter les actions menées dans le domaine de la Responsabilité Sociétale d'Entreprise, notamment travers ses différentes Fondations.
Poursuite de l'implantation des projets village des Fondations Sonatel et Orange
Un village Orange : c'est une école, un centre de santé et un point d'eau dans les villages reculés.
Au Sénégal : Réalisation d'un troisième « village » Mbakhna pour aider les populations surmonter les difficultés d'accès aux besoins de base et participer au développement socio-économique de cette zone rurale. La Fondation a ainsi doté le village de Mbakhna d'infrastructures d'un coût global de 250 000 000 de francs CFA dans le domaine de la Santé, l'Education, de l'Energie solaire, de l'Eau en zone rurale et de la Pisciculture.
Au Mali : Inauguration du 6ème projet village dans le village de Kantila. Plus de 3 000 personnes bénéficieront de ces infrastructures dont 150 élèves. Sans oublier le déploiement de 50 écoles numériques pour 16 000 élèves, l'ouverture de 2 maisons digitales dans le district de Bamako dans les maisons de la femme de Darsalam et de Sabalibougou et le parrainage scolaire de 1 410 enfants démunis.
En Guinée : Inauguration du village Orange Kenende et financement des postes de santé du Centre Kouchner et celui de Donghol avec une prise en charge des interventions chirurgicales de près de 100 enfants au Foutah.
En Sierra Léone : Rénovation de l'Hôpital de Counnought.
Le groupe a également renforcé son partenariat avec le secteur privé des TICs. En effet, conscient de son rôle moteur dans l'écosystème numérique partout où il est présent, le groupe Sonatel accompagne des startups locales.
Ainsi, au Sénégal, au Mali, en Guinée, en Sierra Leone et en Guinée Bissau des programmes majeurs comme Sonatel Academy, première école gratuite de codage, le Prix Orange de l'Entreprenariat Social (POESAM), les programmes MAgri, MWoman, Better Internet for Kids, etc. poursuivent leur évolution d'année en année ; L'appui aux incubateurs locaux comme le CTIC Dakar, CREATEAM (Mali), SABOUTECH (Guinée) continuent de croître au bonheur des acteurs de l'écosystème numérique. Enfin, Sonatel et ses filiales accélèrent la transformation numérique en Afrique en accompagnant les stratégies des Etats dans ce domaine.
Perspectives du second semestre 2018
Le groupe poursuivra ses projets de transformation et d'adaptation de sa structure de coûts afin de continuer sa dynamique de croissance organique rentable malgré la prise d'effet de nouvelles taxes sur le chiffre d'affaires au Mali (février 2018) et au Sénégal (juillet 2018).
Sonatel entend poursuivre ses efforts d'investissements afin d'accroître la couverture dans tous ses pays de présence et accélérer la transition du réseau vers les services du futur.
C'est ainsi que le groupe compte renforcer ses investissements pour mieux asseoir son avantage concurrentiel sur la connectivité et sa politique commerciale visant offrir en continu une expérience client unique ses clients afin de mieux soutenir sa dynamique de conquête et son positionnement valeur.
La finalisation des discussions sur la licence 4G en Guinée, en Sierra Léone, l'acquisition de nouvelles fréquences et le lancement de la 4G+ au Sénégal pour soutenir sa croissance, devraient permettre de mieux positionner le groupe dans l'atteinte de ses ambitions.
La Direction Communication Institutionnelle et des Relations Extérieures

→ Lire l'article au complet sur Dakaractu



Nous vous recommandons

Actualité

Tournée économique: Me Amadou Sall " Macky a peur...."

Dakarmatin