Saccages des édifices publics : Le réquisitoire de Macky Sall contre les auteurs

Saccages des édifices publics : Le réquisitoire de Macky Sall contre les auteurs

Setal Le 2020-08-06  Source
C'est devenu un effet de mode. Les bâtiments publics subissent ces derniers temps la colère des manifestants au Sénégal. La dernière en date est le saccage de la mairie de Keur Massar, dimanche 26 juillet dernier. Furieux, des commerçants ont brûlé l'édifice. Toutefois, certains d'entre-eux ont été arrêtés suite une enquête.

"Le Chef de l'Etat, évoquant la sécurité et la préservation des espaces et édifices publics, a condamné la recrudescence des actes de délinquance et de vandalisme dont les auteurs doivent être sanctionnés de façon exemplaire, conformément la Loi", a-t-on indiqué dans le communiqué du Conseil des ministres reçu ce mercredi 5 août.

Macky Sall a, dans ce contexte, demandé au ministre de l'Intérieur et au Ministre des Forces armées de renforcer la sécurisation des bâtiments et édifices publics.

Mieux, fait-on noter dans le document, le Président de la République, cet effet, a invité le Ministre de l'Intérieur mettre en place une stratégie préventive de lutte contre la délinquance et l'occupation anarchique de la voie publique. "Il a aussi demandé au Gouvernement de prendre les mesures idoines, relatives la mise en oeuvre consensuelle du Programme national de modernisation des marchés et espaces commerciaux, d'un montant global de 69,5 milliards FCFA", avance-t-on.

Avant de poursuivre: "Le Chef de l'Etat a, particulièrement, demandé au Gouvernement, de lui faire des propositions relatives l'agglomération de Keur - Massar - Jaxaay -Tivaouane Peul, vu la grande urbanisation de cette zone, afin d'y asseoir la présence accrue des services de l'Etat et l'implantation d'infrastructures publiques de base".

Nous vous recommandons