Sanctions européennes: Loukachenko accuse l’Allemagne d’un acte de nazisme

Par , publié le .

Actualité

Le président bélarusse Alexandre Loukachenko a accusé mardi l’Allemagne d’un acte de nazisme, après la mise en place de nouvelles sanctions européennes contre le Bélarus qui frappent notamment d’importantes sources de revenus du pays.
   « Ce qu’on n’attendait pas, c’est que l’Allemagne participe aussi à  ce complot collectif », a lancé M. Loukachenko, à  l’occasion des commémorations du 80e anniversaire du début de l’invasion nazie dans l’URSS. « On ne l’attendait pas de ceux dont les ancêtres avaient tué un Bélarusse sur trois », a-t-il affirmé. « 80 ans sont passés, et alors? C’est quoi, une nouvelle guerre chaude? »

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut