Sen Apr: La grosse colère de Macky

Sen Apr: La grosse colère de Macky

Rewmi Il y'a 1 semaine  Source

Le secrétariat exécutif national du Parti de l'Alliance pour la république (Apr) s'est réuni, ce lundi.. Macky Sall, très en colère, n'a pas pas épargné ses camarades de partis, frustrés après la formation du nouveau gouvernement.

«Si nous avons des divergences, nous devons les exprimer en interne et pas dans la presse», lance, dans L'Observateur l'apériste en chef aux «frustrés».

«Ceux qui me parlent par la presse, je ne les écoute pas et ils perdent de la valeur mes yeux. Il est temps qu'on apprenne analyser nos contre-performances et cesser de nous vilipender», martèle-t-il dans Le Soleil.

«Il faut comprendre que faire un gouvernement est l'une des choses les plus difficiles. Ce n'est pas parce qu'on sort un ministre qu'il est incompétent. Si j'avais un seul ministre compétent, je n'aurais pas réussi le bilan qui m'a fait réélire», ressasse le chef de l'Etat.

d'ajouter: «Ce n'est pas parce que je me sépare ou je déplace un ministre qu'il n'est pas efficace. J'ai construit ce bilan avec vous. Sortir des ministres pour mettre d'autres permet au gouvernement de respirer. Mêmes les plus grands joueurs sortent en cours de match. Lorsque je nommais un ministre, je ne lui demandais pas de explications. C'est ma prérogative de nommer des ministres. Donc, les gens ne doivent pas s'émouvoir que je mette ou démette des ministres. Je n'ai aucune explication donner un ministre que je démets ou que je mute un autre département».

Le secrétariat exécutif national du Parti de l'Alliance pour la république (Apr) s'est réuni, ce lundi.. Macky Sall, très en colère, n'a pas pas épargné ses camarades de partis, frustrés après la formation du nouveau gouvernement.

«Si nous avons des divergences, nous devons les exprimer en interne et pas dans la presse», lance, dans L'Observateur l'apériste en chef aux «frustrés».

«Ceux qui me parlent par la presse, je ne les écoute pas et ils perdent de la valeur mes yeux. Il est temps qu'on apprenne analyser nos contre-performances et cesser de nous vilipender», martèle-t-il dans Le Soleil.

«Il faut comprendre que faire un gouvernement est l'une des choses les plus difficiles. Ce n'est pas parce qu'on sort un ministre qu'il est incompétent. Si j'avais un seul ministre compétent, je n'aurais pas réussi le bilan qui m'a fait réélire», ressasse le chef de l'Etat.

d'ajouter: «Ce n'est pas parce que je me sépare ou je déplace un ministre qu'il n'est pas efficace. J'ai construit ce bilan avec vous. Sortir des ministres pour mettre d'autres permet au gouvernement de respirer. Mêmes les plus grands joueurs sortent en cours de match. Lorsque je nommais un ministre, je ne lui demandais pas de explications. C'est ma prérogative de nommer des ministres. Donc, les gens ne doivent pas s'émouvoir que je mette ou démette des ministres. Je n'ai aucune explication donner un ministre que je démets ou que je mute un autre département».

Nous vous recommandons

Actualité

COMMUNIQUE DU CNRA

Seneweb

Actualité

Suppression poste PM : Idy, Sonko et Madické «condamnent» la démarche de Macky

Seneweb