Sénégal: 4 morts, selon le gouvernement qui promet de «ramener l’ordre»

Par , publié le .

Actualité

Quatre personnes sont mortes au Sénégal dans les affrontements ayant opposé depuis mercredi les forces de l’ordre à  des manifestants réclamant la libération de l’opposant Ousmane Sonko, a indiqué vendredi le gouvernement, promettant de mettre en oeuvre « tous les moyens nécessaires pour ramener l’ordre ».

   « Le gouvernement regrette la perte de quatre vies humaines », lors d’événements qui « relèvent du grand banditisme et de l’insurrection », a dit en direct à  la télévision le ministre de l’Intérieur, Antoine Félix Abdoulaye Diome. Il a accusé Ousmane Sonko d’avoir « lancé des appels à  la violence » et à  « l’insurrection ».

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut