Sénégal: Khalifa Sall reste en prison

La cour «rejette les demandes de nullité de la procédure et de libération d'office de Khalifa Sall», condamné en mars cinq ans de prison, a déclaré son président Demba Kandji en ouverture d'une audience très attendue au Sénégal. Le président a fait expulser le public de la salle la suite de manifestations de désapprobation de l'assistance, dont des huées de partisans du maire de Dakar, un opposant au président Macky Sall.

La décision de la Cour de justice de la Cedeao au coeur du débat

La défense avait justifié sa demande d'annulation de la procédure et de remise en liberté de Khalifa Sall par un arrêt rendu le29juin par la Cour de justice de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cedeao). Cette juridiction communautaire a considéré que ses droits, notamment la présomption d'innocence et un procès équitable, «ont été violés» et a jugé «arbitraire» sa détention entre la validation en août2017de son élection comme député et la levée de son immunité parlementaire en novembre. Selon la défense, cet arrêt, qui condamne en outre l'Etat sénégalais des......

→ Lire l'article au complet sur Lepoint



Nous vous recommandons

Actualité

Taxé de «descendant d'esclaves»: Macky tacle Wade

Dakar7