SERIGNE BASSIROU SY S'EXCLAME : «Ne serait-ce par égard nos chefs religieux... L'exclusion de Cissé Lô va revigorer l'Apr Touba... Idy et Sonko ne voudront pas de lui»

SERIGNE BASSIROU SY S'EXCLAME : «Ne serait-ce par égard nos chefs religieux... L'exclusion de Cissé Lô va revigorer l'Apr Touba... Idy et Sonko ne voudront pas de lui»

Dakaractu Le 2020-07-07  Source

Il aura été l'un des rares hommes politiques de l'Apr de Touba oser audiblement jubiler lorsque l'exclusion de Moustapha Cissé Lô de l'Apr a été actée. Pour Serigne Bassirou Sy, qui est venu se confier Dakaractu-Touba, "cette nouvelle situation devrait permettre au parti du Président Macky Sall de se réconcilier avec les chefs religieux et de conquérir avec plus de chances le coeur des populations... "

Dakaractu-Touba :Moustapha Cissé Lô exxlu de l'Apr ! Une grosse perte ?


Absolument pas ! Je crois que nous qui sommes de l' Apr de Touba devrions être les premiers jubiler. Nous n'apprenons rien aux Sénégalais et au Président Macky Sall quand nous disons que la présence de Moustapha Cissé Lô dans notre partinous a causé beaucoup de tort. Combien de chefs religieux ont été manqués de respect par ce monsieur. Certains ont été insultés, d'autres diffamés, d'autres encore humiliés. Notre architecture sociale Touba impose chaque habitant un minimum d'égard l'endroit des chefs religieux. Les chefs religieux constituent un pilier important ou même fondamental de la communauté.


Ce qui nous fait le plus mal, c'est quand il demande que ses insultes soient proposées l'écoute du Khalife Général des Mourides (...).


Vous ne pouvez pas espérer gagner une élection lorsque les populations vous entendent insulter ces personnes. Ce n'est pas possible. Même en déclarant quitter la scène politique de Touba, les stigmates de ses comportements scandaleux continuaient produire leurs effets. Aujourd'hui que le parti s'est complètement détaché de lui, on aura forcément de meilleurs résultats et les prochaines élections locales suffiront pour le prouver. Cette sanction, au del de son aspect politique, va produire des effets incontestablement positifs pour notre formation politique et pour son leader.


Dakaractu-Touba : Par conséquent,son départ ne vous causera aucun ennui ?


Absolument aucun ! Depuis qu'il dirige l'Apr dans ce département de Mbacké,jamais nous n'avons gagné d'élections. Jamais ! Nous avons cumulé les défaites,les unes plus cinglantes que les autres. À Touba, nous avons toujours été battus. Même Ngabou, où il votait, il était battu. En le laissant partir, nous gagnons en sympathie.


Dakaractu-Touba : Il compte se battre pour Touba et Mbacké qui, selon lui, méritent des postes ministériels


Son combat, nous n'en voulons pas. Depuis 2012, il est haut placé au parlement et très proche du Président de la République. Pourquoi attendre aujourd'hui cette défenestration pour parler de plate-forme revendicative ? Pourquoi ?


Aujourd'hui qu'il a été vomi partout, il se cherche des alliés. Il n'aura personne derrière lui. Nous, nous allons nous concentrer colmater les brèches, redonner notre parti une santé, raffermir nos relations avec la famille de Serigne Touba, nous réconcilier avec les populations de Touba, de Mbackè et du monde rural.


Dakaractu-Touba : Au-delde ses insultes, il a fait des accusations graves faisant état de détournements?


Faire des accusations, c'est facile. Mais pourquoi attendre aujourd'hui pour parler de détournements, de surfacturations etc... Il est député et même vice-président l'Assemblée nationale.Il a été jusqu' diriger le Parlement de la Cedeao.Ce qui veut dire qu'il a toujours été bien placé pour dénoncer. Aujourd'hui qu'il a des problèmes avec le parti, s'il se met proférer des menaces, les Sénégalais ne l'écouteront pas.



Dakaractu-Touba : Si Cissé Lô rejointIdy ou Sonko, cela peut ne pourrait il pas faire très mal ?


Ni Sonko, ni Idrissa Seck n'accepteront la main tendue de Moustapha Cissé Lô. Ils ne voudront jamais se suicider politiquement. Le peu de crédit qu'ils ont, ils le perdront. Déj, sans ce monsieur, ces deux hommes politiques n'avaient aucune chance face au Président Macky Sall. Mais, s'ils se hasadent l'accueillir dans leurs formations politiques, ils signeront leur mort politique.


Le Président Macky Sall a tout fait pour Moustapha Cissé Lô. Lorsque que ses maisons ont été brûlées,le Chef de l'Etat lui avait prêté main forte pour la réfection et il avait même reçu plusieurs millions au titre de dédommagements. Par respect lui, le Président Macky Sall passait toujours par lui lorsqu'il venait Touba et nous n'oublions pas le jour oùil avait sauté l'étape de Mbacké parce que Lô s'y opposait. Aujourd'hui, une chose est sûre : le Président n'a aucune dette envers lui...

Nous vous recommandons

Actualité

Un pont s'effondre 29 jours après son inauguration

Seneweb

Actualité

[Photos]-Le Conseil départemental de Kaolack attaqué

Seneweb