Notice: Trying to get property 'display_name' of non-object in /var/www/vhosts/sen360.sn/news.sen360.sn/wp-content/plugins/wordpress-seo/src/generators/schema/article.php on line 52

[Sexo] Les Dulac, le bonheur à  l’ombre des relations extraconjugales

Par , publié le .

Actualité

Un couple dont l’âge des partenaires connait une différence de plusieurs années, aura droit à  son lot de commentaires. Les préjugés entourent ce genre de relation, mais les amoureux ont tendance à  utiliser leur amour comme bouclier.  Particulièrement, une relation o๠l’homme est beaucoup plus jeune génère plus de réactions. La relation est considérée comme une simple aventure et  la femme est dite « cougar ». Cela nous rappelle  le cas du couple Thiaw 


Les Dulac, un couple mixte d’un homme sénégalais et d’une Française, n’ont pas dérogé à  cette règle. Ces concubins semblent mener une vie banale comme tous les autres ou presque, car le couple vit une « sexualité libérée ». Dans un langage plus clair, la dame de 64 ans a donné la permission à  son conjoint de 29 ans d’avoir des relations extraconjugales, mais c’est à  elle de choisir les partenaires et vice-versa.

Elle avoue avoir connu les injures, car pour certains c’est difficile de voir une femme d’âge mà»r avec quelqu’un qui pourrait être son fils. « Pourquoi les hommes, eux, ont le droit de vivre leur vie sexuelle avec qui ils veulent et pas nous ? N’a-t-on pas droit au bonheur ? Et si mon bonheur réside dans ces jeunes bien bâtis, j’accepte d’être cougar. Et alors ? », affirme la dame qui se dit dégoà»tée par le mariage, car ayant subi une trahison de la part de son ex-époux. 

Un style de vie qui n’est pas du tout partagé par  Maà¯na, une étudiante qui est sortie avec «un minot». La jeune étudiante, qui avait 24 ans, ne supportait pas les deux petites années qu’elle avait de plus que le garçon. Elle a rompu la relation, car elle a eu honte dès qu’elle a découvert l’âge de son ex-amoureux. Pour elle, les beaux yeux et les « tablettes de chocolat » ne suffisent pas pour finir dans son lit.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)