Seydou Gueye sur l’affaire Sonko/Adji Sarr : «L’argument du complot est insoutenable»

Par , publié le .

Actualité

Seydou Guèye blanchit le régime dans l’affaire « Sonko ? Adji Sarr ». Interpellé au jury du dimanche de Itv et de iradio sur cette actualité brulante, le ministre-conseiller, coordonnateur de la Communication du Palais, reste sur la ligne de défense que le pouvoir a adoptée, depuis le début de cette histoire. « C’est une affaire privée entre deux Sénégalais », a-t-il précisé. Guèye de poursuivre : « La question en discussion, c’est que nous avons tous appris qu’un homme politique d’envergure, Ousmane Sonko, leader du parti Pastef ?Les Patriotes, arrivé 3e à  la dernière élection présidentielle, est accusé par une jeune masseuse de 20 ans, de viol dans un salon ». « L’argument du complot est insoutenable dans cette affaire», a répliqué Seydou Gueye. Et même s’il reconnait la présomption d’innocence de Sonko, Seydou Guèye indique : « Il faut que cette affaire soit tranchée par la justice sans aucune pression venant de quelque bord que ce soit ».

Dans cette histoire o๠la nommée Adji Sarr accuse Ousmane Sonko de viols et de menaces de morts, une procédure a été enclenchée. Elle a abouti, avant-hier vendredi, à  la levée de l’immunité parlementaire du leader de Pastef. Ce qui laisse la porte ouverte à  la justice pour l’entendre sur le fond de ce dossier, même si Sonko a clairement récusé la décision de ses collègues.

la question de savoir s’il va être contraint de déférer à  une convocation, très probable du juge d’instruction, Seydou Guèye répond : « à‡a c’est le domaine du juge qui peut s’appuyer sur les forces publiques ». Mais, il estime que toutes les procédures ont été légales dans cette affaire. « Nous sommes dans un Etat de Droit. Ousmane Sonko est un justiciable comme tous les autres », indique le M. Communication de la Présidence.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut