Sita Sangharé, président de FBF : »˜’Il faut débarrasser le football africain de tout complexe »

Par , publié le .

Actualité

A quelques jours de l’Assemblée générale élective du président de la Caf, les prétendants à  la tête de l’instance dirigeante du football africain se bousculent pour la succession de Ahmad Ahmad. Parmi eux, le Sénégalais Augustin Senghor.

Mais, même si le président de la Fédération sénégalais football (FSF) a de réelles chances, d’autres paramètres qui échappent au contrôle des dirigeantes africains peuvent entrer en jeu pour changer la donne. C’est du moins l’avis de Sita Sangharé, président de la Fédération burkinabè de football (FBF).    

»˜’Augustin Senghor est un homme intègre. Il a toujours fait des interventions pertinentes au niveau du comité exécutif. Donc partant de là , je pense que ses chances sont réelles. Maintenant, il y a autour de ces élections des contours qu’on ne maîtrise pas souvent », a fait savoir Sangharé dans un entretien avec le quotidien Record.

 Selon Sangharé, le football africain doit être géré par des cadres compétents pour qu’il soit autonome.  »˜’J’insiste pour qu’on enlève certaines considérations afin que nous puissions doter des cadres les plus compétentes qui peuvent promouvoir le football africain et le débarrasser de tout complexe », ajoute-t-il.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut