Streaming : 55 % des téléspectateurs français préféreraient un service gratuit financé par la publicité

Par , publié le .

Actualité

Une étude The Trade Desk / YouGov montre que les français sont favorables à  un abonnement gratuit ou moins coà»teux subventionné par la publicité.

Une étude The Trade Desk / YouGov montre que les français sont favorables à  un abonnement gratuit ou moins coà»teux subventionné par la publicité.

Alors que Netflix vient de lancer un nouveau type d’abonnement, nommée «Essentiel avec pub» qui se veut moins cher (5,99 euros) car proposant des publicités, l’entreprise américaine a enregistré en quelques semaines un véritable succès avec près de 1,4 million d’abonnés fin décembre 2022, c’est-à -dire 4,6% des Français (source baromètre OTT).

Dans une étude The Trade Desk / YouGov, on s’aperçoit que 55 % des spectateurs français interrogés sont favorables à  un abonnement gratuit ou moins coà»teux subventionné par la publicité. Dans un cadre d’inflation totale en France, les chiffres de ce sondage semblent donc cohérents avec les aspirations des téléspectateurs. 68 % se disent favorables à  la publicité s’ils peuvent ensuite regarder gratuitement un épisode entier sans interruption.

Aujourd’hui et face à  un choix de plus en plus important, les Français doivent faire des choix car ils ne peuvent plus multiplier les abonnements. Du coup, l’offre streaming devrait passer et être acceptée de plus en plus avec de la publicité. Deux tiers (57 %) des consommateurs déclarent ne pas être prêts à  dépenser plus de 30 ‘‚¬ par mois en abonnements.

Le coà»t des abonnements intervient dans 31 % des désabonnent, plus inquiétant pour les plateformes, 14 % des sondés envisagent de se désabonner.

Une autre étude montre que 37% des consommateurs abonnés à  un service de SVOD prévoient de continuer sur 2023.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)