Suspension du service de la dette: Le Sénégal obtient l’accord du Japon

Par , publié le .

Actualité

La République du Japon répond favorablement à  la demande de l’Etat du Sénégal de la suspension du service de la dette. Ainsi, Monsieur Abdoulaye Daouda DIALLO, Ministre des Finances et du Budget et Son Excellence Monsieur ARAI Tatsuo Ambassadeur du Japon au Sénégal ont procédé, ce jeudi, à  la signature de l’Echange de Notes sur l’Allègement d’une partie de la dette sous la forme d’un différé de paiement qui s’inscrit dans le cadre de l’ISSD (Initiative de la suspension des services de la dette).

Dans ce contexte de crise sanitaire, le moratoire permet au Sénégal de concentrer ses ressources sur le combat contre la pandémie et la relance de l’activité économique en oubliant, pour un temps, le remboursement de la dette.

« Cette signature fait suite à  la conclusion du Protocole d’accord global de mise en ?uvre de l’ISSD entre le Sénégal et les pays membres du Club de Paris en aoà»t 2020 », indique un communiqué.

L’espace budgétaire dégagé par la mise en oeuvre de l’ISSD donnera, au Gouvernement du Sénégal, des ressources additionnelles pour prendre en charge certaines dépenses prioritaires notamment pour la relance de l’activité économique et pour atténuer les effets de la pandémie sur la vie quotidienne des sénégalais, poursuit le document.

Cet allégement de la dette, vient s’ajouter aux nombreux accords de coopération signés entre le Japon et le Sénégal en 60 ans de coopération dans divers domaines tels que l’hydraulique rurale et urbaine, l’agriculture, l’assistance alimentaire, la réduction des risques de catastrophe, ainsi que l’éducation et la santé.

La cérémonie de signature de l’Echange de Notes pour la 1SSD (Initiative de suspension du service de la dette) a eu lieu en présence du représentant résident de l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA)

A.K.C ? Senegal7

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)