SYTJUST

Les tribunaux sénégalais continuent de fonctionner au ralenti. C'est la conséquence de la grève illimitée déclenchée depuis le 27 décembre dernier par le Syndicat des travailleurs de la justice (Sytjust). Et hier, le syndicat a renouvelé son mot d'ordre pour 48 heures. Cependant, même si les syndicalistes sont dans une dynamique de radicalisation, ils ne ferment pas la porte aux négociations. Car des discussions sont en cours.

Le Bureau exécutif national informe avoir "eu une rencontre de haut niveau'' avec le Premier ministre, en présence du ministre de la Justice, celui de l'Economie et des Finances ainsi que de celui du Budget, pour trouver des solutions pérennes la crise qui plombe le secteur de la justice''.

Selon des sources, au cours de cette rencontre, Mahammed Boun Abdallah Dionne a demandé aux ministères concernés de trouver avec le Sytjust une sortie de crise. A cet effet, une nouvelle rencontre est prévue entre les différentes parties.

Nous vous recommandons