Tesla Semi : le semi-remorque 100 % électrique est enfin disponible en précommande

Par , publié le .

Actualité

Les précommandes du premier semi-remorque électrique de Tesla, le Semi, viennent d’ouvrir.

Cela fait maintenant déjà  3 ans et demi que le Tesla Semi a été annoncé. Depuis, de multiples reports sont de la partie pour ce semi-remorque 100 % électrique. Les choses devraient cependant s’accélérer prochainement. En effet, la firme d’Elon Musk vient d’ouvrir les précommandes pour ce véhicule.

En 2016, Elon Musk a évoqué le développement d’un semi-remorque 100 % électrique dans son Master Plan. Finalement présenté en novembre 2017 et nommé Tesla Semi, ce camion électrique semble peu à  peu faire son bout de chemin. Cela aurait été cependant à  coup de report. Pour rappel, l’entrée en production était initialement prévue pour le 2021. La pénurie de semi-conducteurs, induise par la crise sanitaire, est bien évidemment venu chambouler les plans du constructeur automobile.

Bonne nouvelle, Tesla vient finalement d’annoncer l’ouverture des précommandes pour le Semi. Dédié directement aux entreprises, le camion peut être dorénavant réservé pour un montant de 5 000 dollars, soit environ 4 766 euros au taux de change actuel. Dans les dix jours, il faut confirmer la commande en déboursant 15 000 dollars, soit environ 14 290 euros. Pour chaque Tesla Semi supplémentaire, il faudra rajouter 20 000 dollars, dévoile le site de Tesla. titre d’information, le prix du semi-remorque 100 % électrique débute à  150 000 dollars, et monte jusqu’à  180 000 dollars. Seules les personnes résidantes aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et aux Pays-Bas peuvent pour le moment commander le véhicule.

Produit au Texas, tout comme le Cybertruck, le Tesla Semi devrait être disponible dès l’année 2023. Plusieurs entreprises américaines ont déjà  investi pour avoir une flotte de ces camions électriques dans leur flotte, comme DHL, FedEx, PepsiCo et Walmart. Pour rappel, deux versions du Tesla Semi existent, avec deux autonomies différentes : 484 km ou 800 km. Il viendra notamment se frotter à  plusieurs concurrents déjà  présents sur le marché des semi-remorques électriques (Nikola Motor, Kenworth, Cummins ou encore BDY).

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)