THIES – USAGE DE CHANVRE INDIEN : Un ancien caporal-chef de 67 ans et 4 jeunes arrêtés

Par , publié le .

Actualité

 

Les limiers du commissariat de Nguenth ont déféré cinq personnes dont un ancien caporal-chef de 67 ans. En plein couvre-feu, ils ont été surpris en train de griller du chanvre indien.

 

En patrouille dans leur zone de compétence, dans le cadre de l’exécution du couvre-feu établi par le chef de l’Etat pour lutter contre la Covid-19, les limiers du commissariat de police de Nguenth, dans le département de Thiès, ne sont pas rentrés bredouilles, mercredi dernier, vers 23 h. Selon nos informations, à  hauteur de Diakhao, ils ont croisé une personne suspecte. Elle a été interpellée sur-le-champ pour violation du couvre-feu. L’individu, qui prétextait aller au travail à  cette heure, n’a pu donner les preuves de ses allégations. Une fouille corporelle a permis aux éléments patrouilleurs de retrouver du chanvre indien par-devers lui. Identifié, il se nomme A. Guèye. Il est ancien caporal-chef et vient de fêter ses 67 ans.

En le ramenant dans les locaux du commissariat pour les besoins de son audition, les hommes en tenue ont croisé un autre individu pris en flagrant délit dans un lieu sombre en train de griller un joint de chanvre indien. Il s’agit d’O. Kane. Interrogé, il a soutenu que son fournisseur se nomme P. M. Faye. C’est lui qui lui vend la drogue. Il se trouve au quartier Thialy. A un jet de pierre de là  o๠il a été alpagué, deux autres personnes ont été surprises avec de la drogue. Il s’agit de C. Fall et d’A. Sow.

Puisse qu’il se faisait tard, les limiers ont fait une descente inopinée le lendemain matin vers 6 h, à  Thialy, pour mettre la main sur P. M. Faye. Même s’il n’a pas voulu coopérer avec les policiers pour leur dire o๠se trouve l’essentiel de la marchandise qu’il revend à  ses clients, une petite quantité de cette drogue a été trouvée sur lui, après une fouille minutieuse.

Selon nos sources, lors de leurs différentes auditions, tous les cinq suspects ont reconnu les faits qu’on leur reproche. A. Guèye, O. Kane, C. Fall et A. Sow sont des délinquants primaires ; ils sont à  leur premier coup. Ce qui n’est pas le cas pour P. M. Faye. En effet, renseignent nos interlocuteurs, les archives judiciaires ont montré qu’il a été arrêté à  deux reprises pour deux peines de 2 ans de prison ferme et 2 mois ferme.

Au terme de leur période de garde à  vue, ils ont été déférés au parquet de Thiès pour les faits de violation des dispositions de la loi concernant le couvre-feu, détention et trafic de chanvre indien.

CHEIKH THIAM

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut