Tivaouane-Diaksao : Le danger des bassins de rétention

Par , publié le .

Actualité

Désherbé et écrêté au grand bonheur des populations, le bassin de rétention du quartier Lansar de la Commune de Tivaouane-Diaksao, qui est pourtant dépourvu de mur de clôture, est aujourd’hui devenu le lieu de prédilection des enfants.

Selon le journal L’AS qui sonne l’alerte dans sa livraison de ce jeudi, il y viennent jouer sans se soucier du danger qui les guette, puisque des cas de noyade dans d’autres bassins de la banlieue sont souvent notés.

C’est le cas du bassin de Djiddah 02 de Nietty Mbaar qui a presque enregistré une dizaine de décès. Comme pour dire que les autorités locales mais aussi celles en charge de l’hydraulique doivent clôturer le bassin avant qu’il y ait des noyades.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut