Tokyo 2021: désillusion pour Ibrahima Diaw, pongiste sénégalais

Par , publié le .

Actualité

Premier Sénégalais à  se qualifier pour le tournoi olympique de tennis de table, Ibrahima Diaw espérait briller aux Jeux de Tokyo 2021. Mais il a été éliminé dès le premier tour par le Singapourien Zhe Yu Clarence Chew 4 manches à  2.
« J’aurais aimé porter les couleurs du Sénégal d’une meilleure manière. Mais ce sera peut-être pour la prochaine fois. » En attendant de re-goà»ter, peut-être aux Jeux olympiques, Ibrahima Diaw digère sa désillusion.
Ce samedi 24 juillet, le tout premier pongiste de l’histoire du Sénégal à  se qualifier pour les JO a été éliminé dès le premier tour, face au Singapourien Zhe Yu Clarence Chew, 4 manches à  2 (4-11, 11-4, 3-11, 11-13, 11-3, 10-12). « C’est une déception car j’aurais aimé faire mieux, lâche celui visait une médaille à  Tokyo. Mais mon adversaire a vraiment bien joué. Il a été vraiment surprenant. Je manquais peut-être un peu de solution sur le moment. Je l’avais affronté une fois en double, mais jamais en simples ».
« Je suis content d’être aux JO, mais. »
Nathanaà«l Molin, qui est le coach d’Ibrahima Diaw, confirme : « On avait forcément l’ambition d’aller plus loin. Mais ça a été difficile tactiquement parce qu’on a été surpris par la qualité de son jeu court. »
 
Ibrahima Diaw soupire. Celui qui est né en France mais qui a choisi de représenter le pays de son père est allé jusqu’à  renoncer à  la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques afin d’être en forme ce samedi. « Bien sà»r, je suis content d’être aux JO, mais ce n’est pas un match que je garderais en souvenir. Il faut que je l’oublie vite », conclut celui qui est d’ores et déjà  tourné vers Paris 2024.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)