(TOUBA) LEMEURTRIER AVOUE : «C'est moi qui l'ai égorgé et je ne suis pas fou... J'étais venu faire allégeance Serigne...»

(TOUBA) LEMEURTRIER AVOUE : «C'est moi qui l'ai égorgé et je ne suis pas fou... J'étais venu faire allégeance Serigne...»

Dakaractu Il y'a 2 semaines  Source

La police de Gouy-Mbind a donnéce vendredi la trame de l'assassinat de Modou Lô, égorgé dans la maison de Serigne Fallou non loin de la grande mosquée dans la nuit du mercredi au jeudi.


Selon le commissaire qui faisait face la presse «le meurtrier a reconnu avoir égorgé sa victime non sans signalerqu'ilne souffrait d'aucunedémence». Il précisera que tout est parti d'une bagarre lors de laquelleil a été rudement malmené.


Le commissairedira avoir été informé par un vigile en faction au niveaude ladite maison. Deux patrouilles ont été aussitôt dépêchées et ces dernières mettront la main sur la personne en question. Elle avaitles habits tâchetés de sang.


Autre déclarationde taille : le meurtrier confie s'être rendu dans la maisonde Serigne Fallou pour rencontrer Serigne Abô Mbacké Baraka aux fins de faire acte d'allégeance auprèsdu chef religieux.Malheureusement,il lui a été opposéune fin de non recevoir par les chambellan sur place.C'est d'ailleurscela qui l'avait obligétenter de passer la nuit sur place, aux abords de la grande mosquée.


La victime qui a été acheminée au niveau de la morguede Ndamatou,est un pèrede famille avec deux épouses et des enfants.


Modou Lô, chanteurde Khassidas,a reçu plusieurscoups de couteau de son bourreau avant d'être égorgé par ce dernier.

Nous vous recommandons