Ukraine: Biden exclut la guerre, mais envisage des sanctions comme Poutine «n’en a jamais vues»

Par , publié le .

Actualité

L’envoi de troupes américaines pour défendre les autorités de Kiev d’une hypothétique attaque russe n’est pas sur la table pour l’instant, a affirmé ce mercredi le président des Etats-Unis.

« L’idée que les Etats-Unis recourent unilatéralement à  la force pour répondre à  une invasion russe de l’Ukraine n’est pas envisagée actuellement », selon Joe Biden. Car si ce dernier se dit dépositaire d’une « obligation morale et légale envers nos alliés de l’Otan », il rappelle qu’elle ne « ne s’étend pas » à  l’Ukraine, non membre de l’organisation politico-militaire.

En revanche, le numéro un américain a confié avoir menacé son homologue russe Vladimir Poutine de sanctions « comme il n’en a jamais vues » en cas d’attaque contre l’Ukraine. Les Etats-Unis, l’Alliance atlantique et Kiev accusent Moscou de masser des troupes à  la frontière avec l’Ukraine avec des visées potentiellement belliqueuses.

« La Russie mène une politique extérieure pour la paix, mais elle a le droit de protéger sa sécurité », a déclaré M. Poutine lors d’une conférence de presse ce mercredi, estimant que laisser l’Otan s’approcher des frontières de sans pays sans réagir serait « criminel » pour son peuple.

Toujours ce mercredi, le ministère russe de la Défense a annoncé avoir fait décoller des avions pour intercepter et escorter trois appareils français qui volaient près de ses frontières en mer Noire. Des avions de combat Su-27 ont ainsi « escorté » un Mirage-2000, un Rafale et un ravitailleur, au-dessus de l’eau.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)