Notice: Trying to get property 'display_name' of non-object in /var/www/vhosts/sen360.sn/news.sen360.sn/wp-content/plugins/wordpress-seo/src/generators/schema/article.php on line 52

Video – Récupération politique ou continuité de l'Etat ? Polémique autour des chantiers de Wade inaugurés par Macky Sall

Par , publié le .

Actualité

Video – Récupération politique ou continuité de l’Etat ? Polémique autour des chantiers de Wade inaugurés par Macky Sall
Video ? Récupération politique ou continuité de l'Etat ? Polémique autour des chantiers de Wade inaugurés par Macky Sall

L'autoroute à péage Dakar-Diamniadio, l'hôpital pour enfants de Diamniadio, l'hôpital de la paix de Ziguinchor, la centrale de Boutoute, le stade, la réception de deux bateaux pour désenclaver la Casamance, entre autres… Depuis des jours, on assiste à la diffusion de vidéos-archives mises en ligne sur la toile, pour rappeler à l'opinion, que bon nombre des projets, infrastructures ou réalisations, inaugurés actuellement par le président Macky Sall, ont été acquis et/ou réalisés sous le régime sortant d'Abdoulaye Wade.

L'ancien chef de l'Etat avait, en effet, mis en scelle son fils, Karim Wade, dans de nombreux projets d'envergure après lui avoir confié plusieurs départements matériels rassemblés en un seul portefeuille, dont les infrastructures et la coopération internationale qui a permis, alors, de multiplier les partenaires financiers, et d'ouvrir ainsi le Sénégal à l'Inde, à la Chine et autres pays émergents. Une coopération qui porte ses fruits, manifestement, avec la réception, par le Sénégal, d'infrastructures nouvelles et de qualité.

Aujourd'hui, alors que certains Sénégalais parlent de récupération politique, les membres et proches de l'opposition (Pds) notamment, d'autres, proches du pouvoir, estiment que l'inauguration de ces infrastructures, par l'actuel chef de l'Etat, n'est que le prolongement, la continuité de l'Etat, et refusent, ainsi, toute personnalisation de ces acquis dont se targue le Sénégal.

Toutefois, que ces réalisations s'appellent Wade, Macky ou Karim, c'est le Sénégal qui gagne, qui en sort grandi. Et c'est aujourd'hui plus que jamais que notre pays a besoin de s'ouvrir au monde, de multiplier les partenaires financiers, et les mettre en concurrence. Et c'est sans doute ce qu'il y a de plus important à retenir.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)